Sochaux a payé pour Evian !

par Dave  -  8 Décembre 2013, 20:40  -  #Ligue 1, #PSG

Un peu plus de 24h, je reviens sur ce match d'anthologie qui a vu une réaction impitoyable de la part du PSG après son revers à Evian.

 

Il fallait une victime pour expier la 16e journée. Pas de bol pour les Sochaliens, ce sont eux qui sont venus au Parc. Et qui sont repartis avec 5 buts dans la musette. Et encore, sans un arbitrage encore une fois pitoyable (pénaltys oubliés, but hors jeu de Lavezzi, cartons distribués sans raison valable...), le score aurait pu être bien plus lourd encore !

 

Les supporters voulaient voir le vrai Paris, celui qui déroule, celui qui compresse, celui qui éparpille façon puzzle. Et ils n'ont pas été déçu, loin de là.

 

Car si le première mi-temps s'est terminé sur un modeste 1-0 (un but splendide de Thiago Silva, servi par un Zlatan en état de grâce), il était dit que Paris ne ferait pas dans la victoire à la Lilloise ou à la Marseillaise. Ce premier but est juste là pour se mettre en appétit. Cependant, on pouvait s'irriter des occasions vendangés et des pénos oubliés.

 

Mais c'était sans compter sur les 45 dernières minutes. Si Sochaux a espéré limiter la casse , avec notamment un très beau coup franc juste avant la pause, Lavezzi a douché leurs espoirs avec un but quelque peu hors jeu, servi par un Thiago Motta très bon camarade. Cavani a ensuite fait le break (sur une passe de...Zlatan). 3-0, on se dit que c'est plié et que Paris va gérer. Hé bien, non.

 

A 5 minutes de la fin, un énième pénalty est oublié. Cavani et Zlatan protestent ! Bam , l'amateur en noir leur balance un carton. Enervé, Zlatan se charge alors d'un coup franc et balance le ballon à plus de 107 km/h. Cros, le portier sochalien a alors le choix : tenter de l'arrêter et être manchot, ou laisser le Suédois marquer son 12e but de la saison. Il a choisi la deuxième solution. La rage qui s'empare d'Ibrahimovic est hallucinante et on a nettement l'impression qu'elle s'adresse à l'arbitre.

 

Quelques minutes de temps supplémentaires, juste le temps de boire le calice jusqu'à la lie pour Sochaux. Conscient que le public en veut encore, Zlatan s'offre un doublé et porte l'addition à 5-0.

 

17 journées, 40 points, une différence de but de +29... 13 pions pour Zlatan, 11 pour Cavani. Le faux-pas d'Evian est déjà loin. Le PSG reprend sa marche en avant.

 

Et si on y ajoute la défaite de Lille cet après midi, on se dit qu'il y a des week end sympas.

Sochaux a payé pour Evian !