Paris en quart : Mission accomplie !

par Dave  -  13 Mars 2014, 20:00

Paris est donc en quart de finale de la C1. Et mine de rien, à l’heure où nous parlons, Laurent Blanc a fait mieux qu’Ancelotti à la même époque. Car en 2013, le PSG allait aussi en quart mais plus difficilement, en concédant un nul 1-1 au parc contre Valence. Par contre, si l’équipe était première au championnat, c’était avec moins de points, une moins grosse avance sur Marseille. Enfin, pas de finale de coupe de la ligue à l’horizon (mais encore en lice pour la coupe de France).

 

On fera évidemment les comptes au mois de mai, quand le championnat sera fini et que la C1 aura donné son vainqueur. Mais pour le moment, Blanc a donc rempli le contrat qu’avait fixé les Qataris.

 

La victoire d’hier a été difficile. En ouvrant le score à la 6e minute, Leverkusen a fait douter Paris. Pas bien longtemps, juste 7 minutes, le temps que Marqhinos remette les compteurs à 0-0. A ce moment là, pour se qualifier, il fallait que les Allemands l’emportent 6-1 !! 

 

Mais reconnaissons que l’esprit de combat teuton était largement présent. Suite à une grossière erreur de Jallet (tout juste revenu de blessure), Leverkusen obtenait un pénalty. Mais Sirigu était en état de grâce et repoussait la charge. Tout comme il évitera du bout des doigts deux autres buts allemands tout fait en seconde période.

 

Paris butait pour mettre ce deuxième but. Ibra tirait sur la barre, Cavani ratait son face à face… Finalement, c’est Pocho Lavezzi qui a offert la victoire à Paname ! Lavezzi, l’homme en forme du moment, qui vient de score 5 fois en quelques matchs et qui vient, curieusement, de faire taire les rieurs qui se gaussaient de son manque d’efficacité. Coïncidence, l’an dernier contre Valence, c’était déjà lui qui avait délivré le parc en égalisant contre Valence.

 

Au final, pas le meilleur match de cette campagne, mais comme contre l’Olympiakos, Paris a su faire le dos rond, laisser passer l’orage et s’imposer pour la 6e fois dans cette campagne 2013/14. Du coup, Laurent Blanc pouvait se permettre de faire remplacer Ibra par Ménez et Cavani par Camara ! Dans quelle autre équipe française verrait-on cela ?

 

A la fin du match, c’est bien Paris qui menait 6-1 ! On nous a évidemment ressorti la faiblesse de l’adversaire, mais c’est bel et bien pour cela que le PSG s’est évertué à être premier de son groupe. Pour affronter un deuxième et non un cador. Ne le répétez à personne, mais le Bayern, le Real, le Barça ou Chealsea ont fait pareil lors de la phase de poules.

 

Pour la deuxième année consécutive, Paris s’invite dans les 8 meilleures équipes européennes. En attendant d’aller enfin dans le dernier carré ?

 
Paris en quart : Mission accomplie !