Fair Play financier ? Mon oeil !

par Dave  -  23 Mai 2014, 06:29  -  #coup de gueule

Demain, sur la pelouse de Lisbonne vont s'aligner deux équipes surendettées ! Celle du Real Madrid atteindrait les 500 millions d'euros. Cela veut dire que , si pour une raison ou une autre, les banques demandaient le remboursement à la Maison Blanche, celle-ci serait incapable de payer et serait rétrograder en DH espagnol.

 

Idem pour l'Atletico.

 

Pourtant, ce ne sont pas eux que l'UEFA va sanctionner, mais le PSG et Manchester City. Ces équipes ne sont pourtant pas endettées. Et si elles dépensent plus qu'elles ne gagnent sur une saison, l'actionnaire remet les comptes à zéro en injectant de l'argent frais. Les salaires des joueurs sont payés à l'heure, les fournisseurs également, les stadiers itou.

 

Pourtant, c'est sur le PSG et City que le "fair play" financier va s'acharner ! Fair Play ? Mon cul !

 

Ce procédé ne vise qu'à une chose : éviter l'émergence de nouveaux clubs en Europe. Le président du Bayern l'a dit à demi-mot ! Le Bayern, cette grande équipe dont l'un des membres le plus éminents de la direction vient d'être condamné pour fraude fiscale !

 

En infligeant une amende au PSG, en limitant sa capacité de recrutement, en réduisant le nombre de joueurs pouvant évoluer en C1 , l'UEFA de Platini ne fait qu'obéir aux volontés des clubs "historiques" d'éviter que de nouveaux riches leur fassent de l'ombre.

 

Et quand on apprend que l'UEFA souhaiterait que le montant de l'amende soit réparti entre les autres clubs de L1 en raison de "manque à gagner" et de la "concurrence déloyale" du PSG, on croit rêver. C'est parce que les Qataris sont là que Lille a touché 15 millions d'euros pour Digne. C'est parce que le PSG a une équipe de rêve que les stades visités lors des matchs sont complets. 

 

L'UEFA montre son vrai visage : dur envers les nouveaux, faible envers les anciens. 

 

Cette sanction réjouit les footix, les jaloux, les abrutis qui n'ont toujours pas compris que tout championnat a besoin d'une ou deux locomotives pour le tirer vers le haut.

 

Ce sont les mêmes qui font mine d'ignorer que Monaco échappe, de manière tout à fait légale, à ces sanctions. Il est vrai qu'il n'y a pas de Monaco bashing en France, comme il ne devrait pas avoir de PSG Bashing.

 

En décôtant le contrat pourtant réel de sponsoring de Qatar pour Paris, l'UEFA s'imisce même dans l'économie du club, au mépris de toutes lois européennes.

 

Que l'UEFA s'occupe de combattre vraiment le racisme, les fautes d'arbitrages, les stades vétustes et dangereux, bref qu'elle s'occupe vraiment du football avant de chercher des poux à ceux qui veulent juste tirer ce sport vers le haut.

 

Ca la changera !!

Fair Play financier ? Mon oeil !