Le Roi Real !

par Dave  -  25 Mai 2014, 16:13  -  #C1

Pour une finale de rêve, ce fut une finale de rêve ! Du suspens, du beau jeu, des coups d'éclats, des coups de p... (7 cartons quand même), une égalisation dans les arrêts de jeu, 3 buts dans le prolongations et au final la décima !

 

Pourtant, tout avait mal commencé pour le Real. La seule satisfaction fut une occasion incroyablement vendangée par Bale. Et puis arrive le but de l'Atletico, obtenu à cause d'une bévue dingue de  Casillas, une sortie digne de DH (et encore) et une défense à la rue.

Et après, l'Atletico a blindé. Tranquillement durant 40 minutes puis en mode Fort Alamo dans les 20 dernières minutes. Ravigoré par les rentrées de Cisco et Marcello, le Real lançait des vagues blanches sur le but de l'Atletico. Mais il y avait toujours un pied, une tête voire un mauvais geste des matelassiers pour empêcher cette égalisation. Et quand le temps additionnel débuta, l'Atletico était en passe d'obtenir sa première C1.

 

Et Ramos a marqué ! Au bout du bout de l'espoir, le défenseur a sans doute marqué le but le plus important de sa carrière !

 

Les espoirs de l'Atletico s'effondraient et il ne restait plus qu'à tenir jusqu'à la loterie des Tirs aux buts pour espérer cette C1.

 

Tenir ? Impossible quand tous les changements ont été effectués et que les organismes sont usés. Bale a enfin ajusté sa mire, avec un but de la tête bien plus dur à concrétiser que les 3 qu'il avait loupés, Marcello a été récompensé de ses efforts et même Ronaldo a pu participer à la fête sur un pénalty (pas évident).

 

4-1 au final ! Le Real est Roi d'Europe et s'offre enfin cette dixième Coupe d'Europe des Clubs Champions ! Ancelotti vient de rappeler pourquoi il est un très grand coach (faire rentrer Marcello fut un coup de génie) et Ronaldo peut soulever la coupe aux grandes oreilles, même si ce fut Casillas qui porta vers le ciel pour la première fois le trophée.

 

La fin du rêve est brutal pour l'Atletico, mais hier, le Real a montré qu'il avait de la ressource et que jamais il n'abdiquerait. Qu'importe que Benzema et Ronaldo aient été transparents, que Bale ait été maladroit, que Casillas se soit troué comme un débutant, que la défense fut à la rue sur chaque action de l'Atletico.

 

Seule la victoire compte et hier, elle avait choisi le camp du Real , clôturant une année 2013/14 exceptionnelle !!

 

Et maintenant place au Mondial !!

Le Roi Real !