Les Quarts en souffrant !

par Dave  -  30 Juin 2014, 22:34  -  #Bresil2014

Comme en 2010, les Français sont donc remontés dans le quart...

 

Bon, vous m'excuserez ce très mauvais jeu de mot, mais que ce fut dur ce match ce soir !! Quelle souffrance sur les 20 premières minutes où les Bleus étaient littéralement bouffés dans tous les comportements du jeu avec comme point d'orgue ce but refusé pour hors jeu au Nigéria !

 

A partir de cet avertissement sans frais, la France a enfin commencé à chercher à jouer et non plus à subir ! Et comme par hasard, elle s'est créée des occasions, la plus nette étant celle de Pogba.

 

Mais en face, il y avait Enyeama. Et quand le portier lillois (10 matchs et quelques de suite sans prendre de but en Ligue 1, on le rappelle) se loupait, il y avait toujours une barre ou un défenseur pour sauver le Nigéria.

 

Petit à petit, la France a repris le jeu à son compte, même si le début de la seconde période était de nouveau à l'avantage du Nigéria.

 

Le tournant du match fut la sortie de Giroud et la rentrée de Griezmann. Ce soir, disons le Olivier a souvent fait les mauvais choix. C'est bien dommage et cela peut arriver. Mais en huitième, il faut impérativement avoir les meilleurs sur le terrain. L'arrivée de Griezmann a fait un bien fou, il a pressé plus haut, a buté sur le portier nigérian (alors que Cabaye avait encore tapé la barre) mais a relancé l'attaque française. Et là, on se disait que ça allait rentrer !

 

Et à la 79eme minute, sur un énième corner des Bleus, Enyeama s'est loupé et Pogba n'a pas laissé passer sa 2e chance ! D'une tête splendide il a libéré les Français !!

 

Un but mérité qui récompensait enfin l'équipe qui, malgré un jeu parfois haché (Matuidi a échappé par miracle au rouge), avait décidé de prendre son destin en main.

 

Le Nigéria a tenté de réagir mais trop tard, sa chance était passée. Et les espaces permettaient aux Bleus d'en espérer un deuxième. Enyeama a retardé l'échéance mais à la 92e minute, un contre son camp nigérian a douché les espoirs d'un continent. Il n'y a plus d'équipe d'Afrique noire en coupe du monde.

 

La France elle continue son chemin brésilien. Ce soir, ce n'était pas très beau, cela a été dur, mais finalement, elle est en quart.

 

Didier Deschamps peut savourer : il a d'ores et déjà rempli sa mission. Maintenant, ce n'est plus que du bonus...

 

Et un permis de rêver, quand même !

Les Quarts en souffrant !