Quel dommage !

par Dave  -  11 Décembre 2014, 07:00  -  #C1, #PSG

Réjouissons nous (?) : les footix sont heureux ! Comme ils l'avaient prévu (ou espéré) Paris a perdu hier soir en Espagne, contre Barcelone 3-1 !

 

Les chiffres sont implacables et la loi du plus fort a été respectée. On nous promettait une fessée, on l'a eu, et A jamais les premiers, et Paris n'est pas un grand d'Europe, et Blanc est-il un grand coach.... 

 

N'en jetez plus la coupe est pleine.

 

Sauf que...

 

Sauf qu'hier, Paris s'est procuré plus d'occasions que Barcelone, mais s'est fait rattraper sur son défaut principal : le manque d'efficacité. On le paye depuis le début de la saison. Comme je l'ai dit, les 2 points perdus à Amsterdam ont manqué hier.

 

Si Lucas ne manque pas sa volée, cela fait 2-1 pour Paris

 

Si le cafouillage à la surface en début de 2e mi-temps était bien exploité, cela faisait 2-2.

 

Si Maxwell ou Cavani avaient été plus tueur, Paris restait en tête.

 

Mais avec des si...

 

Manque d'efficacité chronique donc. Zlatan ne peut pas tout faire, hélas. C'est pourtant lui qui fait douter le Camp nou. 

 

Et puis derrière, un Thiago Silva qui a joué hier son plus mauvais match sous les couleurs parisiennes. Fautif sur les 3 buts, incapable de gérer une relance de manière efficace, Thiago a été l'ombre de lui même. Contre Barcelone, cela se paye cash !

 

Car le trio Messi-Neymar-Suarez (excusez du peu) ne se pose pas de questions ! Du talent, ils en ont, du culot, ils en ont . Et la réussite, ils la provoquent ! 3 buts indiscutables, un pour chacun. Et l'affaire est dans le sac. On n'a pas vu un Barcelone flambloyant, mais un Barcelone efficace.

 

T.Silva, que j'adore, a donc loupé son match. Il est d'ailleurs en dessous de son niveau depuis 6 mois, depuis cette coupe du monde où tout un pays lui a mis une pression démentielle sur les épaules. Cela fait mal, car c'est un excellent gars, un joueur impliqué et sérieux, un vrai leader. Il va porter la responsabilité de cette défaite, ce qui est un peu injuste, mais c'est hélas ce que l'on retiendra.

 

Quand au coaching de Blanc, je ne le critiquerais pas. Faire sortir Verratti, meilleur joueur hier sur le terrain, au profit de Pastone peut se comprendre : à 2-1 , et dans l'obligation de faire au moins un nul, mieux vaut rentrer des attaquants. Idem pour l'entrée de Lavezzi.

 

Sauf qu'hier les Argentins n'ont pas honoré la confiance de Blanc. L'un des deux marquait, et on criait au génie.

 

Les footix oublient qu'on était déjà qualifié. Maintenant, ils espèrent que Paris tombe sur un "gros" afin de ne pas passer le cap des 1/8e de finale ! 

 

Formidable quand même cette mentalité de merde qui refuse le moindre patriotisme. 

 

Il est vrai que s'ils comptent sur leurs équipes de coeur pour rapporter des points UEFA... Mine de rien, cette année seuls Guingamp et Monaco ont fait le job sur ce point.

 

A bon entendeur salut !!

Quel dommage !