Le marquage, c'est la base !

par Dave  -  15 Mars 2015, 21:07  -  #Ligue 1, #PSG

Le marquage, c'est la base !

Bien sûr, il y a les 120 minutes (dont 90 à 10 contre 11) de Chelsea qui ont fait très mal ! Ok, il y a les deux blessés : notre guerrier David Luiz et Cabaye, décidément maudit cette année.

 

On peut aussi parler de l'arbitrage : une passe en retrait au gardien qui la prend à la main, c'est un coup franc, sans parler du premier pénalty oublié sur Lavezzi.

 

Mais....

 

Mais quand on veut gagner un championnat, synonyme de C1 l'an prochain, on soigne ses sorties. Et on prend les attaquants au marquage.

 

Ayant pu voir le match en vrai, j'ai donc pu assister à 3 énormes erreurs de marquage. C'est indigne d'une équipe qui veut tout gagner ! Et à un Sirigu défaillant. S'il plonge bien sur le premier but, il est aussi fautif que sa défense sur les 2 autres. Et cela ne pardonne pas. D'ailleurs, il faut le mettre en concurrence, notre Sarde. Il ne progresse plus, il n'inspire plus aucune confiance. Et il n'est plus décisif ! Je suis dur, mais comparez le à Lopes, à Ruffier, à Mandanda même... 

 

C'est d'autant plus rageant qu'à chaque fois, Ibra est revenu au score. Son premier but est très opportuniste, mais il faut oser le mettre. Son pénalty est plein de sang froid.

 

Mais à chaque fois, Paris a refait la même erreur que sur le premier but. Résultat, 3 points qui s'envolent. Et sans doute le championnat.

 

Car ne rêvons pas, on vient de gaspiller notre dernière cartouche ! Vous voyez Lyon craquer dans la dernière ligne droite alors qu'ils n'ont que le championnat à jouer, vous ? Pas moi.

 

Et avec la FFF qui refuse d'aménager notre calendrier, on va clairement dans le mur !

 

De toutes façons, je l'ai déjà dit, je le redis , le championnat on l'aura sans doute perdu en début de saison en faisant des nuls contre Reims, Monaco, Lyon. Rien que sur ces matchs, si on avait su garder le score, on serait à 62 points et on regarderait l'Olympico tranquille.

 

2014/15 ne restera pas dans les annales si elle doit se continuer ainsi. Il nous reste les coupes pour la sauver.

 

Car, et j'espère de tout coeur me tromper, mais pour moi, on ne fera pas champion pour la 3e année consécutive.

 

Il faut l'accepter. Et se mettre à bosser !