La vie continue, la L1 et Paris aussi.

par Dave  -  22 Novembre 2015, 11:12  -  #Ligue 1, #PSG

La vie continue, la L1 et Paris aussi.

Après la défaite cinglante de Lyon à Nice (3-0 quand même !!), il y avait un bon coup à faire pour Paris sur la pelouse synthétique de Lorient.

(A propos de synthétique, ceux qui la critiquent ignorent sans doute que dans certaines régions, elle est indispensable. Dans les Vosges, nous en avons plusieurs. Cela permet aux différents championnats , notamment Vétérans ou Séniors, de ne pas voir tous leurs matchs annulés entre novembre et février. En effet, la neige ou la pluie ne lui font strictement rien.)

 

Paris avait donc un coup à jouer à Lorient car en cas de victoire, le PSG aurait 13 points d'avance sur leur dauphin. Mais pour cela, Laurent Blanc a du faire avec une équipe inédite. Cavani, Luiz, Di Maria, Lavezzi, Pastore, Verratti étant absents (blessures, retours tardifs de sélection..), il a donc dû puiser dans son réservoir de jeunes joueurs ou donner du temps de jeu à certains qui en avaient peu. Pari gagnant puisque le premier but est l'oeuvre d'Hevin Ongenda sur une passe décisif de Van de Wiel. Ce but récompensait une domination de Paname sur les Bretons. Quelques minutes plus tard, on retrouvait cependant un classique avec une passe de Zlatan pour Matuidi, qui signait ici son 3e but en L1. Les deux joueurs avaient montré de belles choses durant la trêve internationale, le Z ayant qualifié à lui seul son équipe pour l'Euro tandis que Matuidi avait offert la balle de 2-0 à Gignac contre l'Allemagne.

 

Après cette première mi-temps de bonne facture (et qui aurait pu être meilleure si Lecomte n'avait pas réussi à bloquer une tentative de Zlatan et une autre de Matuidi), Paris s'est quelque peu endormi en deuxième. Et Moukandjo a réduit le score à 10 minutes de la fin, s'offrant au passage le titre de meilleur buteur de la L1 devant...Ibrahimovic. Mais malgré cette alerte, Paris a su résister et conserver les 3 points. Son emprise sur notre championnat est totale et, sauf catastrophe industrielle, on ne voit pas comment le titre peut lui échapper.

 

Pour Lyon, comme je l'ai dit, le week end est d'ores et déjà raté. Nice est à un point, Caen peut les dépasser en cas de victoire à Angers. Et si Angers gagne, ils reviennent à leur hauteur.

 

Monaco après sa victoire à Nantes est également à nouveau dans la course. St Etienne doit espérer battre Marseille ce soir pour revenir aussi à la hauteur de Lyon.

 

Autant dire que le championnat des dauphins est loin d'être terminé.