Paris s'offre encore l'OL en coupe

par Dave  -  11 Février 2016, 10:27  -  #PSG, #coupe de France

Paris s'offre encore l'OL en coupe

Aulas aura beau pleurnicher sur le budget des Qataris, sur l'arbitrage, de parle de l'envoi de la Youth league (mais il parait que c'était une blague), la 3e confrontation de la saison de l'OL et du PSG au parc ont accouché d'une 3e défaite lyonnaise. 

 

Et à la différence du match de coupe de la Ligue, Lyon n'a vraiment pas fait trembler Paris, hormis une frappe de Cornet bien détournée par Sirigu, n'en déplaise à certains spécialiste. Sans la maladresse (hélas devenue habituelle) de Cavani, les Parisiens auraient abordé la 2e mi-temps avec un but d'avance minimum.

 

Comme souvent, avec un milieu orphelin de Verratti, les balles ont eu plus de mal à arriver devant. Mais vu que derrière, la défense était quasi imperméable et que les attaquants lyonnais sont toujours aussi inoffensifs face aux grosses équipes, Paris pouvait jouer son jeu favori : épuiser l'adversaire pour marquer sur ses temps faibles, de plus en plus longs au fur et à mesure que le temps avance.

 

C'est donc l'inévitable Zlatan qui a ouvert le score à l'heure de jeu, sur un service 3 pièces de Lucas (clairement en forme hier après son match décevant à Marseille). Quelques minutes plus tard, le Z s'offrait un doublé, copie conforme de ses buts contre St Etienne ou Marseille, à savoir un centre (de Aurier, sur une action initiée par Lucas) qui le trouve au 2e poteau et où il n'a plus qu'à pousser le ballon ! Incroyable de voir qu'il n'est quasiment jamais marqué par les défenseurs. A croire que le reste de la L1 est restée sur la une de France Football de l'été dernier, demandant à Ibrahimovic de "partir" ! Curieusement, le magazine n'a toujours pas fait son mea culpa !

 

Si le 3e but de Rabiot est entaché d'un beau hors jeu, il est de toutes façons anecdotique, le break étant fait depuis longtemps. Aulas aura beau trouver toutes les excuses du monde, son équipe n'a jamais répondu présent lors des grands rendez vous cette année. C'est bien d'avoir un stade tout neuf, mais si c'est pour rendre des copies aussi indignes, autant rester à Gerland !!!

 

En route donc pour les quarts de finale contre, ô surprise, St Etienne !! On savait que les tirages n'étaient plus trop hasardeux, mais là, la ficelle est vraiment trop grosse. Audience, quand tu nous tiens...