Paris en demie !! St Etienne a payé pour Lyon

par Dave  -  3 Mars 2016, 06:33  -  #coupe de France, #PSG

Paris en demie !! St Etienne a payé pour Lyon

Après la défaite contre le Real de Lyon (dixit Aulas lui même qui estime que son équipe a le niveau du Real Madrid - j'en déduis donc que Lille est supérieur à Madrid vu que Lille a battu Lyon), et le flôt de critiques délirantes qui a suivi, il fallait rebondir pour Paris.

 

Et ce match de coupe de France s'annonçait difficile car St Etienne, qui restait sur 9 victoires d'affilée, devait absolument passer ce tour pour sauver une saison qui s'annonce compliquée après son élimination en C3 et son décrochage en L1. Un match d'autant plus difficile que jouer à Geoffroy Guichard n'est jamais une partie de plaisir !

 

Il était clair, dès le l'entame du match que les deux équipes voulaient vraiment en découvre. St Etienne pressait haut et marquait à la culotte les Parisiens tandis que le PSG, patiemment, attendait la bonne opportunité.

 

Elle est vite arrivée : à la 10eme minute, Zlatan lance parfaitement Cavani, à la limite du hors jeu. El matador ajuste parfaitement Ruffier et douche les espoirs verts. Non, le match ne sera pas facile.

 

25 minutes plus tard, c'est encore Zlatan qui remet le ballon dans le paquet, sur un superbe centre de T.Silva. Cavani effleure mais c'est Marquinhos qui, du bout du pied, trompe Ruffier une 2e fois. Les jeux semblent être faits.

 

Mais Kurzawa relance le suspens en concédant un pénalty de manière totalement stupide. Les Vers ne laissent pas passer l'occasion et réduisent la marque à 2-1. Sirigu qui n'avait pas eu grand chose à faire s'incline. Juste avant la pause, le match est relancé.

 

Du coup, en 2e mi-temps, Paris va souffrir, ayant plus de mal à relancer le ballon. Mais les Verts n'en profitent pas et, n'en déplaise aux clowns qui commentaient, ne sont pas dangereux. A l'inverse, le PSG se procure les meilleures occasions : frappe sur le poteau de Pastore, ballon du même Javier repris in extremis par la défense, action de Zlatan annhiliée par une faute de Matuidi.

 

Et dans les arrêts de jeu, Lucas, tout frais entré, va se jouer de la défense verte, dribblant et s'infiltrante entre 3 joueurs pour porter l'estocade et ce 3e but.

 

Paris tient donc sa demie-finale, contre Lorient, tandis que les Verts n'ont pas réussi à briser la malédiction. Une victoire méritée qui montre bien que la défaite à Lyon n'était qu'un incident de parcours.