En finale et à minima...

par Dave  -  20 Avril 2016, 16:01  -  #coupe de France, #PSG

En finale et à minima...

La demie-finale entre Lorient et Paris n'a pas vraiment donné un grand match. Entre des joueurs parisiens très économes de leurs efforts et des Lorientais qui devenaient brouillons à l'entrée de la surface de Sirigu, on ne peut pas dire qu'on s'est régalé en premiere mi-temps. Il n'y a que dans les dernières minutes que le match s'est animé, avec 2 frappes successives d'Ibrahimovic.

 

Avant cela, il y a eu la faute, non sifflée, de Marquinhos. 

 

Faute, vraiment ?

 

Franchement, à la différence de l'entraîneur de Lorient, pour moi, je ne vois pas un "indiscutable pénalty". D'une part à vitesse réelle, il est bien difficile de dire si le jeune arrière brésilien fait faute. D'autre part, il joue et pousse clairement le ballon, pas l'attaquant de Lorient. Tout est donc affaire de point de vue.

 

Maintenant, on sait que, depuis la double confrontation avec City, qu'un pénalty sifflé ne veut pas forcément dire 1-0. Dont acte.

 

La deuxième mi-temps a commencé sur de meilleures intentions, mais plus du côté Lorientais. Les Merlus ont confisqué la balle pendant un bon quart d'heure, mais sans jamais être vraiment dangereux. 

 

Sauf vers la 70e minute. Alors que Sirigu n'avait pas eu grand chose à faire jusque là, il a sorti un double sauvetage qui a rappelé à tous qu'il a toujours l'étoffe d'un grand gardien. Et quelques instants après ces 2 arrêts, Zlatan est allé, enfin, inscrire le but qui a offert la finale au stade de France, au terme d'une très belle action collective.

 

Au passage, on entend un peu partout qu'il faut que Zlatan parte pour que le PSG grandisse. Peut être. Mais quelqu'un pourrait-il faire la liste des matchs que le Z a gagné tout seul depuis 4 ans ? Ces dizaines de buts ont rapporté des points en championnat, permettant sans aucun doute d'être sacré depuis 4 ans. Et dans les matchs couperets des coupes nationales, il a souvent été l'homme providentiel. Quand à la C1, là aussi, il a bien plus scoré que Cavani.

 

Alors oui, il aura 35 ans à l'automne. Et oui, il a bouffé la feuille contre City. Mais avant de lui dire "Bon vent", il faudra bien trouver une sacrée solution de rechange...

 

1-0 score finale. Le PSG aurait pu doubler la mise, mais sa plus belle occasion, un contre superbe, a été bien mal exploitée.

 

Lorient à l'inverse a tenté jusqu'au bout d'égaliser afin d'arracher une prolongation contre l'ogre parisien. Mais, malgré les pertes de balles au centre ou les renvois légers de la défense, le PSG a su faire le dos rond, Sirigu s'offrant même un nouveau sauvetage à la 89e.

 

En finale une fois de plus pour défendre son titre et gagner, on l'espère, une 10e coupe de France (la première, c'était il y a 34 ans), Paris a encore un match important samedi contre Lille : la finale de la coupe de la Ligue. 

 

On espère juste qu'il ne leur faudra pas 70 minutes pour rentrer dans la partie.