Les Bleus font le job face à l'Ecosse.

par Dave  -  5 Juin 2016, 09:31  -  #bleus, #Euro 2016

Les Bleus font le job face à l'Ecosse.

Disons le tout de suite. Pour des raisons familliales, je n'ai pas pu regarder le match d'hier. Je n'ai vu que les dernières minutes et la tête un peu trop enlevé de Griezmann. Je me suis donc contenté du résumé. 

Une victoire 3-0 que l'on qualifiera de facile face à un adversaire qui n'a pas toujours été simple à jouer pour la France. On se rappellera les éliminatoires de l'Euro 2008 où les Français avaient perdu leur rencontre face à l'Ecosse.

 

Mais hier, on a plus eu l'impression d'un match à sens unique. Le doublé de Giroud (superbe madjer au passage sur le premier) et la tête de Koscielny ont éteint tout suspens lors de la première mi-temps. Et si la 2e a été moins prolifique en terme de but, c'est bien l'équipe de France qui faisait le spectacle à Metz.

 

Du coup, que retirer de ce dernier match de préparation ?

 

De la confiance, tout d'abord. Il vaut mieux attaquer une compétition internationale en enchaînant des victoires en amicale. En 2010, les Bleus étaient partis en Afrique du sud en restant sur une défaite et un nul. Pas terrible pour arriver confiant. On connaît la suite.

 

On pourra également que les attaquants marquent beaucoup, ce qui n'a pas toujours été le cas non plus. Giroud, c'est 7 buts lors des 6 derniers matchs. Sifflé contre le Cameroun, il a été ovationné hier. Comme quoi, le public français est toujours aussi versatile, voire ridicule. Sur les réseaux sociaux aussi, Giroud se fait tailler des costards, surtout par ceux qui n'ont toujours pas supporté que Benzema ne fasse pas partie des 23. Mais bon, ça aussi, c'est la France : un pays où la culture sportive est proche du zéro. Quoiqu'il en soit, 3 buts au rendez vous, avec un Payet à l'origine de 2 d'entre eux, cela permet de se dire que le secteur offensif est en forme ! Et ça, c'est une bonne nouvelle !

 

La défense hier a été nettement meilleure que lundi. Mais , et cela reste un point d'interrogation, l'offensive quasi inexistante écossaise (aucun tir cadré) ne permet pas non plus de se faire une idée précise. Car, et je reprend mon idée d'hier, qu'en sera-t-il face à des adversaires mieux en place et des attaquants plus coriaces et surtout plus précis. S'il n'est pas bien grave de prendre des buts en amicaux, cela complique tout de suite un match officiel, que cela soit en poules ou pire en matchs à élimination directe ! Les 3 trophées glanées en 84,98 et 2000 et la finale de 2006 s'appuyaient sur des défenses de fer. Et hormis la finale de l'Euro 2012 où l'Espagne avait écrasé l'Italie, les dernières compétitions internationales ont surtout vu plus de victoires 1-0 que des 7-1 à la Allemagne-Brésil.

 

Mais ne boudons pas notre plaisir et vivons l'instant présent. Ce dernier match amical fut une réussite et le groupe vit bien ensemble. Pour le reste, on sait que les choses sérieuses commenceront la semaine prochaine au Stade de France.