Portugal-Pays de Galles en demies

par Dave  -  2 Juillet 2016, 08:08  -  #Euro 2016

Portugal-Pays de Galles en demies

On connait donc la première affiche des demies finales de l'Euro 2016. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas vraiment celle attendue (espérée ?).

 

Au terme d'un match une fois de plus pauvre en actions vraiment efficaces, le Portugal a réussi à se qualifier en réussisant 5 tirs au but contre 4 pour la Pologne ! Ronaldo et ses coéquipiers n'ont encore gagné aucun match dans le temps réglementaire de cet Euro, mais pour le moment cela passe. Cela en désespère certains, mais il est clair que la sélection portuguaise ne lâche rien. A chaque fois qu'elle fut menée, elle revint au score et , si on excepte le pénalty manqué contre l'Autriche, elle a su à chaque fois forcer son destin.

 

Pourtant, ce furent bien les Polonais qui ouvrirent le score dès la 2e minute par Lewandowski qui marquait enfin dans le tournoi. Mais, à la 32e, du haut de ses 18 ans, Sanchez égalisait pour le Portugal. Il restait encore une heure à jouer et on aurait pu croire que le score n'en resterait pas là. Mais c'était sans compter sur l'inefficacité des attaquants des 2 côtés et aussi sur le fait que les Polonais, rapidement, se sont tournés vers les tirs au buts, espérant refaire le coup gagnant contre la Suisse. C'est devenu flagrant lors de la prolongation. Mais au final, alors que Ronaldo a parfaitement lancé les siens lors de la séance, les Polonais ont raté le 4e. Quaresma avait alors la balle de match au bout du pied. Et comme contre la Croatie, il ne s'est pas loupé. Alors on peut critiquer le jeu portugais, le fait est qu'ils sont en demie-finale et qu'ils vont affronter la surprenant équipe de Galles.

 

Les Gallois, donc, ont créé la sensation en éliminant une Belgique trop sûre d'elle même et qui, comme la Pologne, avait ouvert le score très rapidement sur une mine hallucinante de Nainggolan (personnellement, je lui offre l'Oscar du look le plus vilain de la compétition). Mais derrière, Bale et cie ont su faire le dos rond. Williams a d'abord égalisé à la 33e minute puis à la 55e Robson-Kanu permettait à son pays de mener 2-1 ! Courtois, abandonné par sa défense ne pouvait rien faire. 

 

Pourtant, les Belges n'ont rien laissé , se ruant par vague sur le but gallois. Mais rien n'y a fait : il semblait impossible de trouer cette défense de fer. La triple occasion belge du début du match fut en fait le symbole de cette impuissance. Pire, à la 86e, les Dragons enfonçaient le clou par Vokes. 3-1 !! Le match était plié et la Belgique ne pouvait que constater les dégâts : elle sort par la petite porte d'un Euro dont elle était l'une des favorites !

 

La première demie-finale promet donc beaucoup. Les Gallois, qui n'ont jamais dépassé les quarts, peuvent espérer aller au bout. Ils viennent de montrer que si Bale est leur vedette, ils sont une véritable équipe. Quand aux Portugais, la finale et la victoire finale sont toujours dans leur ligne de mine : revenant chaque fois de l'enfer, ils ne lâcheront rien.