Bielorussie-France, match nul logique

par Dave  -  7 Septembre 2016, 06:28  -  #bleus, #Russie2018

Bielorussie-France, match nul logique

Deux mois après l'énorme déception de la finale de leur Euro, une finale à leur portée mais gâchée par un jeu trop timoré, les Bleus commençaient leur campagne de qualification pour la coupe du monde en Russie par un premier match en Bielorussie.

 

Après un premier match amical plutôt bien abouti contre l'Italie et une victoire 3-1, l'équipe de France se présentait donc avec l'intention de repartir avec 3 points. Mais en face, l'intention bielorusse était plutôt de prendre 1 seul point vu qu'aucun tir n'a été cadré par les adversaires des Bleus.

 

Il y a sans doute un intérêt de faire des éliminatoires en mettant tout le monde sur le plan d'égalité au lieu de faire , comme en C1, des tours préliminaires pour éviter que toutes les équipes de la planète ne se lancent dans des séries de matchs interminables, avec barrages à la clé pour les 2e et cie. Mais à part alourdir des calendriers et passer plus de matchs à la télé, je ne vois pas.

 

Bien entendu, chaque équipe doit avoir sa chance, mais après tout la C1, c'est 32 équipes au départ, pas 256. Les éliminatoires ne devraient pas comporter autant de match.

 

Parce que si c'est pour voir ce que l'on a vu hier, quel intêret ? Une première mi-temps soporifique, une 2eme un peu plus mouvementée, mais 0 tir cadré de la part des Bielorusses dans un superbe 10-1 version bus devant le but ! A la 70e minute, alors que les Bleus butaient devant le but adverse, la statistique tirs cadrés était atroce 0 contre 6. 24 tirs en tout pour l'équipe de France dont 10 cadrés  ! Mais comme le gardien bielorusse était dans une forme olympique, on a donc un 0-0 logique.

 

Logique aussi parce que les attaquants français ont été maladroits ! Entre Giroud qui gâche une balle de match sublime de Griezmann (quelle talonade) et des latéraux qui s'obstinent à centrer dans une surface où les défenseurs bielorusses devaient mesurer 2 mètres 50, il est clair que rien ne rentrerait. Et même sur le coup franc de Griezmann, très bien tiré, Gorbunov était présent. Son collègue français Mandanda a sans doute pu améliorer ses stats à Candycrush.

 

Bien entendu, un point à l'extérieur, c'est déjà çà, n'en déplaise à une presse qui les enterre déjà. Qui plus est, une bonne partie de l'équipe (Varanne, Koscieny, Kurzawa, Kanté...) a bien tenu la barraque. Mais je le répète , on espère un peu plus d'un match de football.

 

Voir à la fin les Biélorusses s'embrasser comme s'ils avaient écrasé les Bleus est symptomatique d'une certaine mentalité qui gangrène le football : on joue pour ne pas perdre, pas pour gagner !

 

Franchement, cela devient vraiment pénible ! Si on se tape un an de matchs de cette trempe, on va vite maudire les trêves internationales ! 

 

Prochain match contre la Bulgarie le 7 octobre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :