La C1 pour rebondir !

par Dave  -  13 Septembre 2016, 06:45  -  #C1

La C1 pour rebondir !

Après un début de championnat poussif pour Paris, mais aussi pour Lyon (2 défaites sur les 2 derniers matchs et la perte de Lacazette pour 4 ou 5 semaines), la C1 arrive à point pour que les 2 équipes rebondissent et montrent un autre visage.

 

Car si Monaco est sur une belle trajectoire (à 2 points du PSG et de Lyon à la 2e journée, les joueurs de l'ASM sont désormais co-leaders avec 3 et 4 points d'avance), on ne peut pas dire que les 2 équipes qualifiées d'office pour cette campagne 2016/17 de C1 arrivent avec un beau visage.

 

On ne reviendra pas trop sur les deux derniers matchs de Paris si ce n'est pour dire que le PSG n'a pris qu'un point, n'a marqué que 2 buts et affiche un visage franchement moyen. Si on y ajoute des pistes brouillées par le nouvel entraineur - qui s'est aggacé hier qu'on fasse des remarques sur ses résultats en Ligue 1  - et un clash à venir avec Ben Harfa - le joueur n'est même pas sur la feuille de match, on peut dire, sans tomber dans le Emery bashing, que quelque chose ne va plus à Paris.

 

Si la préparation avait donné de beaux matchs, se terminant par un trophée des champions éblouissant, le début de la saison de L1 est poussif, avec des joueurs qui semblent perdus sur le terrain et qui ne donnent pas du tout le meilleur d'eux mêmes. Les blessés n'arrangent rien. Là aussi, il faudrait peut être se demander pourquoi Pastore a encore et toujours des soucis de mollet, pourquoi T.Silva est quasiment indisponible à chaque début de saison. On avait vu que le cas Verratti avait été très mal géré par le club et il semble clair que le staff médical doit aussi se remettre en question.

 

Concernant Emery, après avoir gaspillé deux cartouches contre Monaco et St Etienne, le technicien espagnol est au pied du mur. Un échec ce soir l'obligerait imanquablement à revoir de fond en comble sa stratégie, pour peu qu'il en ait vraiment une. Car on a vraiment du mal à le suivre. Un exemple : Aerola ! Durant l'été , le technicien espagnol avait affirmé qu'il y aurait une vraie concurrence entre les 2 gardiens, ce qui avait amené Sirigu à aller voir ailleurs. Mais depuis le début de la saison, le plus jeune n'a pas joué une seule minute. Si ce soir, il n'est pas sur le terrain, cela voudra clairement dire que Emery ne compte sur lui que sur les coupes nationales, ce qui, en soi, aurait été une chose logique. Après tout, Aerola revient de plusieurs prêts et je ne suis pas certain qu'il ait vraiment les capacités pour porter une équipe comme Paris, surtout dans la compétition la plus dure de la planète foot. La progression logique aurait été qu'il soit la doublure de Trapp cette saison. Dans les deux cas, le choix du gardien de ce soir risque d'être germe de problèmes, pour peu que celui qui sera exclu le prenne mal. Aerola sur le banc ? Le jeune gardien pourra se demander si Emery ne l'a pas pris pour un con. Trapp sur le banc ? L'Allemand pourra se dire qu'il est injuste qu'on l'exclut.

 

Surtout quand face, c'est Arsenal. Je me rappelle les cris de joies sur les réseaux sociaux, les "La première place est quasiment acquise". Sauf que Wenger est tout sauf un perdreau de l'année. Il connait le foot français bien mieux que 99% d'entre nous. Il voit un Paris qui arrive en crise et même si les débuts d'Arsenal cette saison sont compliquée (l'équipe a le même nombre de points que Paris avec là aussi 2 victoire, 1 nul, 1 défaite), l'équipe a eu le mérite de gagner dans la douleur ce week end. Psychologiquement, cela peut faire la différence.

 

Et Wenger vise lui aussi clairement la première place du groupe. Lui aussi sait qu'il doit s'imposer ce soir. Mais un nul serait un meilleur résultat pour lui que pour Paris puisqu'Arsenal joue à l'extérieur.

 

Lyon aura aussi à coeur d'oublier les déboires de ces dernières semaines, mais la montagne parait moins importante puisque recevoir Zagreb est tout de même plus simple. Mais privé de plusieurs cadres, dont Lacazette, va forcément rendre la tâche difficile. De plus, arriver en C1 avec deux défaites de suite dans les dents, avoir encaissé 7 buts en 2 matchs, c'est plutôt mauvais pour la confiance.

 

En fait, c'est Monaco qui aborde cette semaine le plus légèrement. Les joueurs de la principauté sont leader, viennent de battre Paris et écraser Lille. Ils se déplacent à Tottenham. Logiquement, avec la solidité défensive qui est la leur, les Monégasques peuvent être les gagnants français de cette semaine de C1.