Match quasi parfait du PSG contre Rennes

par Dave  -  7 Novembre 2016, 06:48  -  #PSG, #Ligue 1

Match quasi parfait du PSG contre Rennes

Quelle semaine !! Après avoir réussi à s'imposer sur le fil face à Bâle et s'être qualifié pour les huitièmes de la C1 (et accessoirement avoir créé un véritable esprit de groupe), le PSG a su profiter du faux pas de Nice pour revenir à 3 points du leader en surclassant Rennes 4-0 dans tous les domaines.

 

Le score est même en trompe l'oeil car en sus du doublé de Cavani et des buts de Rabiot et Verratti, Paris a touché 3 fois la barre (T.Silva à la 15e et Aurier 2 fois en 2e mi-temps- tandis que Jessé, entré après la blessure de Cavani (le seul point noir de la soirée) marquait mais était hélas signalé hors jeu. La sanction aurait pu être bien plus lourde.

 

Paris n'a pas eu besoin de pénalty litigieux ou de deux cartons rouges pour l'adversaire donc pour éteindre de pâles Rennais. On est au Parc des Princes, pas au Parc OL. Mais tout pâle qu'ils étaient, les Rennais n'étaient pas venus pour bétonner et ont ouvert le jeu. Ils auraient pu profiter de quelques erreurs du milieu de terrain, mais Trapp, titularisé en raison d'une entorse d'Aerola, a su s'imposer dans ses buts. On a donc assister à autre chose que la parodie de football initiée par Marseille il y a 15 jours. L'OM qui, au passage, n'a pas encore gagné avec Garcia, coach que l'on présente pourtant comme l'un des plus grands.

 

Hier, le match a permis a tout le monde de marquer des points. Cavani, critiqué après son match contre Bâle, mais qui débloque à nouveau la situation, même si le premier but sera accordé à un CSC rennais. Le deuxième est magnifique ! Di Maria qui revient à son vrai niveau et dont la qualité de passe redevient enfin décisive. Ben Harfa, qui avec plus de temps de jeu, offre le 4e but à Verratti. Enfin Rabiot a fêté dignement sa 100e sélection en L1 et surtout sa première vraie convocation en Bleu par un but venu d'ailleurs, rattrapant sa première mi-temps plutôt mitigée.

 

Quand à Unaï Emery, son coaching a été efficace hier et ce qu'il demande aux joueurs (verticalité, agressivité, rapidité) était bien mieux appliqué hier qu'en début de saison. On sait qu'il faut toujours laisser un peu de temps à un coach pour s'habituer à une équipe (c'est pour cela que je pense que Garcia, malgré ses résultats médiocres pour ses 3 premiers matchs, parviendra bien à faire quelque chose avec l'OM). On sait aussi qu'Emery est capable de réfléchir à ce qui ne fonctionne pas, voir à revenir sur certains de ses principes. Petit à petit, le PSG monte en puissance et, mine de rien, a enchaîné 3 victoires de suite (L1 + C1) contre des adversaires compliqués à manoeuvrer. Comme on dit toujours, c'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens, pas en début voire en milieu de saison. 

 

Et puis, le plus important à mon sens, l'équipe commence vraiment à comprendre qu'il n'y a plus Zlatan (auteur d'un doublé d'ailleurs avec MU hier) pour lui sauver les miches quand cela va mal.  Du coup, le jeu est plus collectif encore, même si, et là aussi les consultants devraient être un peu plus honnêtes et le dire, les saisons dernières aussi, on a eu droit très souvent à de belles séances collectives.

 

Match quasi parfait (le quasi, c'est la blessure de Cavani - une chance que la trêve internationale lui laisse 15 jours de répit) donc pour un championnat qui est très loin d'être fini puisqu'il reste les 2/3 des journées à disputer.  Et même si le PSG n'est pas (encore) leader, il redevient, quelque peu dans la douleur, la machine impitoyable qu'il fut durant 4 ans !!