Profiter du faux pas de Monaco

par Dave  -  30 Novembre 2016, 07:11  -  #Ligue 1, #Monaco, #psg

Profiter du faux pas de Monaco

En égalisant à 3 minutes de  la fin contre Monaco, Dijon a - peut être- rendu un grand service au PSG qui a la possibilité de repasser devant en cas de victoire contre Angers.

 

C'est la première fois depuis cette tragique troisième journée, où Paris avait concédé une défaite stupide contre les Monégasques que la tendance peut s'inverser. Stupide ? Quand on concède un pénalty, qu'on marque contre son camp et qu'on vendange une occasion en or, oui, on peut qualifier la défaite de stupide.

 

Si Paris veut gagner son 5e titre de champion d'affilée qui, on le rappelle à ceux qui estiment que cela n'a guère d'importance, permet d'aller en Champions League sans passer par la case barrage et de se retrouver dans le premier chapeau si le parcours de l'année d'avant a été bon, il convient de ne pas se louper sur ce genre de match. Les 3 points qui pourraient tomber dans l'escarcelle parisienne si le match est pris au sérieux compteront forcément dans le décompte final. Le PSG a déjà perdu trop de points cette année (10 contre Monaco, Toulouse, St Etienne et Marseille, dans des matchs vraiment à sa portée) pour ne pas prendre cette ascendant psychologique et inverser la tendance.

 

Le match se joue au Parc, ce qui est forcément un atout. Il faudra score vite et surtout, surtout, ne pas jouer le 1-0. Paris ayant trop tendance à relancer son adversaire (la semaine dernière, Lyon et Arsenal ont bien profité de nos largesses, même si, heureusement, les 2 résultats ont, in fine, tourné en notre faveur), Emery a sans doute compris qu'il ne peut gagner ce championnat sans de larges victoires en L1, histoire de montrer qui est le patron !

 

Prendre la 2e place seul ce soir (en cas de victoire de Nice) voire la tête si les Aiglons se trouent doit être le seul objectif dans la tête des Parisiens.

 

Après, on pourra se tourner vers le déplacement à Montpellier, le match de coupe de la Ligue contre Lille et la réception de Ludogorets au Parc. On sera alors prêts de la pause et on pourra faire les comptes. Et surtout juger le travail d'Emery sur des bases temporelles logiques !