Coupe de la ligue : Paris fait le job

par Dave  -  15 Décembre 2016, 06:39  -  #coupe de la ligue, #PSG

Coupe de la ligue : Paris fait le job

On l'avoue, le match contre Lille en coupe de la ligue ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices et après 3 contre-performances d'affilée, le PSG se devait de se ressaisir, d'autant plus qu'il est détenteur de ce trophée depuis 3 ans.

 

Avec une équipe bien remaniée, faisant la part belle aux jeunes et aux seconds couteaux du club, Paris a parfaitement maîtrisé son match. Certes, il y a encore eu de la vendange devant le but, mais Lille sait défendre, en témoigne ce sauvetage de Civelli sur un tir parfait d'Augustin. Ou ces deux sorties de Maignan (le gardien lillois formé à Paris) sur des centres tendus de Lucas. Ajoutons y la barre pour Nkunku, quelques erreurs de centre.

 

A l'inverse, si on excepte une absence de marquage , notamment de Marquinhos sur le but lillois à la 89e minute, la défense a bien tenu son rôle. Trapp dans les cages, c'est quand même rassurant, n'en déplaise aux détracteurs de l'Allemand et même sans Thiago Silva, on était solide derrière.

 

Et puis surtout, l'équipe B a assuré. Augustin, en doublure de Cavani, aurait mérité meilleur sort sur ses nombreuses incursions dans le camp lillois. Meunier a montré qu'il était bien supérieur à Aurier. Krykowiach a lui aussi su hausser son jeu. Kimpembe et Nkunku ont largement fait leur match. Et la rentrée réussie d'Ikoné a montré que sur ce type de match, on pouvait compter sur les jeunes pousses du club. Emery a bien réussi son coaching hier, faisant souffler ses cadres au bon moment et permettant à Matuidi de s'offrir une passe décisive.

 

Seul Jesé a été quelque peu en dessous, mais son but plein de sang froid rattrape un match parfois brouillon et surtout lui permet d'emmagasiner de la confiance. On aimerait le voir titulaire d'entrée plus souvent. Quand à Maxwell, capitaine, on voit que le poids des ans commence à compter (quelques pertes de balles), mais son état d'esprit reste irréprochable.

 

Quand aux titulaires habituelles, Lucas et Verratti, ils ont retrouvé un niveau de jeu sérieux, tranchant. Le Brésilien s'est offert un doublé , un pénalty (justifié, n'en déplaise à Palmiéri) parfaitement tiré et un 2e but opportuniste sur un superbe centre de Nkunku. Avant le pénalty, Lucas avait offert la balle de 1-0 à Augustin sur un geste génial, mais le jeune 9 parisien fut accroché à ce moment là par Magnan.

 

Verratti lui a fait un match étincelant, malgré quelques pertes de balles et a bien montré qu'avec lui, le milieu parisien était nettement supérieur à la moyenne.

 

Le score 3-1 est sans appel : Paris a fait le job sérieusement et, même si l'adversaire n'a pas montré trop de chose en attaque, à aucun moment, on a senti la suffisance qui faisait que le PSG prenait certains matchs à la légère avant de déchanter.

 

Au prochain tour, c'est contre Metz que l'équipe de la capitale défendra son titre. Toujours au Parc des Princes.