Montpellier ? Une défaite stupide qu'il ne faudra pas oublier

par Dave  -  4 Décembre 2016, 10:15  -  #Ligue 1, #PSG, #coup de gueule

Montpellier ? Une défaite stupide qu'il ne faudra pas oublier

Depuis hier soir et cette 3e défaite de la saison (en 16 journées !!) , la plupart des commentateurs disent "Il faut regarder de l'avant, penser à Ludogorets et Nice, faire abstraction, bla bla, bla bla".

 

Oui, il faut se tourner vers la victoire IMPERATIVE contre Ludogorets pour garder cette première place en C1 ! Oui, il faut ABSOLUMENT battre Nice la semaine prochaine pour, au minimum,  recoller à leur première place.

 

Mais pour autant doit-on sous-estimer la défaite d'hier, la plus large de l'ère QSI depuis la claque reçue au Vélodrome en 2011 ?

 

Non ! Absolument pas !

 

Parce qu'hier, pour la 3eme fois, Paris a été battu par un adversaire réaliste et opportuniste, qui a parfaitement su profiter de ces carences qui peuvent plomber une équipe, à savoir une attaque qui ne cadre pas assez et un milieu complètement à la rue, sans oublier une défense qui n'avait rien à voir avec celle qu'on a vu contre Rennes, Caen ou Angers.

 

Les joueurs ne sont pas à 100% nous dit-on ? Ca, on l'a vu. Mais peuvent vraiment-ils l'être en enchaînant les matchs ainsi ? On n'a plus l'effectif pour jouer sur plusieurs tableaux. Dans tous les grands clubs, chaque poste est vraiment doublé. Ici, depuis quelques années, on bricole et les remplaçants ne sont pas à la hauteur.

 

On a beaucoup glosé sur Stambouli, mais il faut reconnaître que sur un match comme hier, il tenait plutôt bien la baraque. Certes, il était léger pour la C1, mais au plan national, cela suffisait souvent. 

 

Là, on se rend compte, même si on le savait déjà l'an dernier, que lorsqu'un cadre est absent (Verratti, Motta, Rabiot) ou en méforme (Cavani hier faisait vraiment le match de trop), l'équipe ne tourne pas parce que les remplaçants ne sont pas à la hauteur. 

 

Aurier ? totalement dépassé et fautif sur le premier but. Meunier aurait apporté nettement plus.

 

N'Kudu ? sans atteindre la médiocrité d'Aurier, il n'a pas été capable de mettre de l'intensité et rien que le fait de le remplacer par Ben Harfa montre qu'Emery s'est trompé dans sa composition d'équipe, alors qu'il avait preuve d'une bonne clairvoyance depuis un mois.

 

Aerola ? est-il vraiment en concurrence avec Trapp ? Les buts encaissés contre Arsenal et Lyon (je ne parle pas du pénalty tiré par Giroud qui, comme on le sait, tient plus de la loterie) et le sauvetage de T.Silva contre Angers montrent bien qu'il est dans une période de "moins bien". Alors que Trapp sur les 2 matchs où il a suppléé a montré qu'il avait toujours le niveau. Je sais que je ne suis pas objectif, mais je rappelle que l'an dernier, les "boulettes" de Trapp n'ont eu aucune conséquence en championnat (2 points perdus contre Bordeaux ? La belle affaire quand on finit avec 31 d'avance) et qu'en C1, son erreur contre Madrid aurait pu être compensé si l'attaque avait été plus performante. Et que finir 2e ne nous a pas empêché de passer les huitièmes.

 

Pour moi, le fond du problème est le suivant : on se prend trop de buts et on n'en marque pas assez !

 

Une équipe peut passer à travers un match , regardez la Juve la semaine dernière, Monaco contre Nice qui en prend 4, c'est humain et normal. Mais depuis le début de la saison, Paris a déjà perdu 3 fois et fait 2 nuls, dont 1 où le PSG tenait le match (St Etienne). Même chose en C1 : on devrait avoir 6 points contre Arsenal et se préparer à faire jouer la CFA contre Ludogorets , on n'en a pris que 2 et on en est à espérer que l'équipe ne se troue pas au Parc mardi soir !

 

Bien sûr, la machine à scorer , le Z, est parti en Angleterre, ce qui, au regard de sa saison n'est sans doute pas la meilleure idée qu'il ait eu. Mais quand Zlatan avait un coup de moins bien, Cavani ou Di Maria prenaient le relais.

 

Là, quand Cavani a un coup de moins bien comme hier, personne ne prend le relais ! Donc, on ne marque pas. Ou peu. En tout cas pas assez pour en mettre un de plus que l'adversaire.

 

Sur ces 3 défaites en L1, Paris a été incapable de revenir au score. Le 2-1 contre Monaco qui avait donné un peu d'espoir en se disant que le nul serait possible a été vite balayé par le contre son camp d'Aurier. Contre Toulouse et hier, à 1-0, aucune révolte et rapidement l'adversaire double la mise.

 

Quand à HBA, je ne comprends pas un coach qui explique qu'il est enfin satisfait de lui et qui le laisse sur le banc. Quand il est rentré, l'équipe a, comme par hasard, pressé plus. Mais il était trop tard.

 

Certains joueurs ont un totem d'immunité à un tel point que cela en devient suspect : Di Maria, Lucas, Aerola. Si on parle de concurrence , alors on mets de la concurrence. Là, la concurrence ne concerne que certains : Jessé, HBA, Trapp, Meunier même. Ils ne sont jamais sûr d'être titulaire alors qu'ils rendent quand même des copies plutôt propres quand ils jouent une bride de match.

 

Et puis, il y a Krycho ! Emery l'a voulu, l'a eu pour 30 millions d'euros, mais au final, il ne joue que très peu et quand il joue, c'est catastrophique. Peut être était-il un pion essentiel à Séville (sinon Emery ne l'aurait pas pris), mais là, la greffe ne prend pas. On a ricané du recrutement de Cabaye par Blanc, mais même si ce dernier n'aura pas marqué le club, il marquait de temps à autre. 

 

Bref, plutôt que d'oublier et se projeter dans l'avenir, il faut espérer que tout le monde au PSG, des joueurs au staff prennent conscience que cette année, on est moins fort, moins performant, qu'on galère pour battre Nancy, Lille ou Bastia, que l'on perd quasiment tous nos gros matchs ou matchs symboliques (un nul contre Arsenal ou l'OM est une défaite à mes yeux), qu'on ne réagit jamais quand l'adversaire ouvre le score, la seule exception ayant été Ludogorets, bref que le PSG va moins bien, bien moins bien.

 

Autant sur l'année 2014/15, malgré les nuls encaissés dans les dernières minutes, on voyait quand même du potentiel dans l'équipe, autant là, on voit une équipe qui a régressé et un coach qui a une stratégie illisible.

 

On a l'impression que son coaching se résume à des paris et qu'il n'y a pas de logique dans ses choix. C'est injuste de dire cela évidemment, mais il ne parvient pas, lui non plus, à enchaîner des matchs pleins. Et expliquer hier la défaite par le fait qu'on ne marque pas, c'est oublier qu'il fait l'équipe et qu'il ne peut nier sa responsabilité.

 

Franchement, lui aussi doit se remettre en question. Personnellement, j'en suis toujours à mon idée : attendre fin décembre pour le juger. Mais j'avoue qu'à l'heure actuelle, je suis toujours aussi sceptique sur certains de ses choix.