Cavani et Di Maria offrent une nouvelle finale à Paris

par Dave  -  25 Janvier 2017, 06:42  -  #coupe de la ligue, #PSG

Cavani et Di Maria offrent une nouvelle finale à Paris

Et de 6 ! 6 victoires d'affilée pour le PSG toute compétitions confondues !

 

Hier, Edison Cavani et Angel di Maria se sont offert un doublé contre Bordeaux pour envoyer Paris en finale de la coupe de la Ligue, la huitième de son histoire avec l'objectif de la remporter 4 fois de suite, sachant que sur les 7 premières finales jouées, le PSG n'a perdu que contre Gueugnon et a remporté toutes les autres.

 

On saura ce soir qui de Monaco ou de Nancy , le PSG ira défier à Lyon, mais le match d'hier fut un régal, malgré une nouvelle tentative du Gilbert Montagné du sifflet, alias Turpin, de faire basculer le match du côté des Girondins en accordant un but dont le hors jeu a sauté aux yeux de tout le monde, sauf au sien !

 

Le match a démarré sur un Bordeaux agressif et une erreur parisienne qui aurait pu coûter cher, mais d'un coup de franc culotté, Di Maria a ouvert logiquement le score. La balle a tapé sous la transversale pour aller rejoindre les filets ! Les vidéos diffusées sur twitter le montrent très bien. Vidéo ? Twitter ? Oui, parce que le match ne passait pas sur France télévision mais uniquement Canal + ! Pour ceux qui, comme moi, refusent de verser la moindre obole à cette chaîne, la couleuvre est dure à avaler, mais bon c'est comme ça.

 

Paris a eu l'occasion de faire le break par deux fois (Matuidi puis Cavani) et c'est sur un petit coup de pouce du corps arbitral que Rolan a égalisé. Le score de 1-1 à la mi-temps ne reflétait pas trop la physionomie du match, mais c'est le sport.

 

Le déclic est venu de Cavani finalement. Son doublé a logiquement remis le PSG sur les bons rails. Son deuxième d'affilée . Et surtout son 109e but sous les couleurs parisiennes ! El Matador vient donc d'égaler le nombre de buts de Miguel Pauletta et s'attaque désormais à l'Everest du record de 156 de Ibrahimovic ! Quand on sait qu'il a signé jusqu'en 2020, que la saison a encore 5 mois de vie, on se dit qu'à ce rythme, c'est possible. 

 

Je note au passage que certains "supporters" de Paris estiment que l'on jouent mieux sans Cavani, qu'on se crée plus d'occasions. Peut être, mais ce qui est sûr, c'est que ces 30 buts de cette année nous ont vachement bien aidés ! On pense aussi à Francesca machin, cette "spécialiste" du ballon rond qui nous prédisait un petit "10 buts" cette année, quelques heures après le quadruplé contre Caen. A ce degré d'incompétence, mieux vaut en rire.

 

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Di Maria a confirmé que la concurrence de Draxler l'avait piqué au vif et il s'est offert lui aussi un doublé !

 

4-1 score final ! Monaco est prévenu : le choc de dimanche soir ne sera pas une partie de plaisir comme les derniers matchs des Monégasques l'ont été. Paris ne se présentera pas en victime expiatoire, mais bel et bien en challenger avide de reprendre son trône !