Monaco échoue à Manchester

par Dave  -  22 Février 2017, 17:55  -  #Monaco, #C1

Si l'on lit les commentaires depuis hier, on a la désagréable impression que Paris a fait une très mauvaise opération mardi dernier tandis que Monaco a quasiment sa qualification en poche.

 

Je sais qu'il est de bon ton de critiquer le club de la capitale, de ne jamais se contenter de ce qu'ils font, de voir un nul contre Toulouse comme une défaite cinglante, mais quand même, à un moment, il faut être sérieux. Et honnête.

 

Hier, Monaco a peut être fait un super match, mais en encaissant 3 buts en une douzaine de minutes a sérieusement compromis ses chances de passer en quart.

 

Regardons froidement les choses. Que dois-faire City sur le rocher dans 3 semaines ? Rien, si ce n'est bétonner devant ses buts. Pour passer Monaco doit gagner par au moins 2 buts d'écarts. Cela veut donc dire prendre des risques, se découvrir et risquer de prendre un pion sur un contre.

 

On aurait pu penser (et c'est ce que j'ai fait) que le lob sublime de Falcao faisait oublier son pénalty raté. Si le match en était resté là, oui, l'erreur de débutant du Colombien n'aurait eu aucune conséquence.

 

Mais en voyant Subasic faire cette grossière faute de main et voir City revenir à 2-2 alors que la logique aurait du donner un 1-3, il est clair que ce raté aura des conséquences. D'autant plus qu'avec le lob, Monaco aurait pu mener 4-1 ! Pensez-vous que City aurait pu revenir.

 

On sous-estime souvent les clubs anglais en France. Paris l'a appris à ses dépends en 2014 face à Chelsea puis en 2016 face à City.

 

Hier, Monaco n'a pas sous-estimé City, mais les erreurs délirantes de sa défense (même si ce n'était pas mieux côté Manchester) vont lui coûter très cher !

 

Alors, oui, match de folie, 8 buts dont 5 en 25 minutes, mais une remontade indigne d'une équipe qui veut jouer les grands d'Europe. Jardim a clairement raté son fin de match hier, alors que le 3-3 restait une bonne opération. 

 

Mais de cela, la presse ne dira rien. Elle retiendra le match dantesque. 

 

Pourtant, à la fin du temps réglementaire, c'est bien Falcao qui résumait le mieux le match, disant qu'ils n'avaient pas réussi à s'imposer et que le retour s'annonçait franchement compliqué.

 

Quand un club français joue l'Europe, je le soutiens car je sais bien, comme tout le monde (à part sur le Vieux Port) que chaque victoire tricolore aide notre football, notre indice UEFA. Et si j'exultais à 2-3, j'étais écoeuré à 5-3 ! Pas parce que j'aurais aimé que la défense monégasques soit aussi mauvaise au Parc il y a 15 jours, mais bien parce que, même si l'espoir subsiste, le spectre d'une élimination était plus que présent.

 

Reste à l'ASM de faire un match encore meilleur au retour ! De blinder vraiment sa défense et d'être ultra-réaliste devant le but adverse.

 

Parce que c'est en faisant mentir les pronostics que le football français sera vraiment en progrès. Pas en proposant un match honteux à la PSG-TFC !