Paris-Asnl ? La volonté contre le bus !

par Dave  -  6 Mars 2017, 18:47  -  #Ligue 1, #ASNL, #PSG

Paris-Asnl ? La volonté contre le bus !

J'étais au Parc samedi pour cette rencontre de la 28e journée  (d'où le retard pour cet article car j'ai continué mon week end en visitant le Louvre le dimanche) ! Un match coincé entre un 1/8e de coupe de France et un 1/8e de C1 contre le 17e ! Autant dire qu'on risquait de se retrouver dans une configuration à la toulousaine, à savoir un bus lorrain et un dernier rempart biélorusse dès fois qu'un joueur du PSG parvienne à passer entre les mailles de filet !

 

Disons-le d'entrée : à vitesse réelle, le pénalty est totalement justifié ! Aurore est sacrément bien pris par les deux défenseurs de l'ASNL. Fin de la polémique sur le "coup de pouce arbitral" dénoncé par Pablo Coréa , qu'on a connu de moins mauvaise foi.

 

Disons-le également, sur la frappe de Bussin, Trapp a eu une chance de cocu ! un double poteau, j'en ai rarement vu en live. Mais pour une fois, il y a eu justice.

 

Parce que soyons honnête, Nancy a fait un match vraiment abominable ! Le déchet technique était hallucinant. Pour voir des matchs régulièrement à Picot, je le savais déjà, mais là on a battu des records : passes ratées qui finissaient en touche, tentative de tacles sur Marco ou Javier qui se terminaient par une humiliation de la part de nos deux techniciens, dégagement très très loin devant, parfois même dans les bras de Trapp... Rien ne nous aura été épargné. Une parodie de football où les seules choses réussies furent bel et bien ce repli défensif impeccable : 2 lignes de 5 joueurs qui ne laissaient rien passer ou presque.

 

Parce que, contrairement à ce que disent certains journalistes, il y a eu 2 buts refusés pour Paris. Le premier à la 43e sur un corner de Lucas, refusé car le ballon était sorti des limites du terrain avant de retomber (le vent soufflait pas mal d'ailleurs). Et un autre de Cavani refusé pour un hors jeu que je cherche encore en début de 2e mi-temps.

 

D'ailleurs, la possession montrait bien cette envie parisienne : 74 contre 26% ! A la 30e minute, Paris avait réussi 3 fois plus de passe que l'ASNL. Mais rien n'y faisait, la muraille blanche et rouge ne pliait pas.

 

Qui plus est, Nancy jouait nettement plus agressif que d'habitude : 4 cartons en tout, dont 3 en un temps records. Du coup, le jaune donné à Matuidi alors qu'il venait de rentrer avait tout d'une blague vu que, et d'un son geste était plutôt soft et que de deux, c'était sa première action.

 

Mention spéciale sur l'oubli d'un crochetage par derrière de la part du dernier défenseur sur Cavani. Normalement, c'est rouge et coup franc (à l'entrée de la surface), mais bon, ce ne fut pas sifflé.

 

Reste que le PSG jouait avec le frein à main en première mi-temps. La faute à des latéraux brouillons. Aurier était meilleur que ce qu'il nous a montré ces derniers temps, mais son homologue polonais a montré que jouer avec la réserve n'aidait pas forcément. Centres ratés, ballons perdus, le pauvre Krychowiack a eu une mi-temps très très compliquée. Son remplacement par Matuidi a tout changé et l'équipe parisienne est devenue bien plus agressive, et se projetait plus vite.

 

Mais cela ne suffisait pas et on sentait bien que l'équipe avait peur d'une blessure. Ce qui parait logique, surtout vu, je le répète, l'agressivité de l'ASNL.

 

Le pénalty transformé par Edison a donc offert les 3 points à Paris. Certains crient au scandale, balançant que Paris choisit ses matchs. Ils devraient plutôt se demander pourquoi les équipes de L1 ouvrent les cuisses face à Monaco (Nancy a pris 6-0 à l'aller contre l'ASM !!) et mettent un bus face à Paris ! Un problème qu'Emery va devoir résoudre impérativement s'il ne veut pas que le titre nous échappe.

 

Au final, même si j'étais ravi de retrouver le Parc après presque 8 ans d'absence, le spectacle ne fut pas au rendez vous et c'est bien dommage. 

 

Je posterai cependant les quelques minutes d'images que j'ai pu filmées afin d'offrir à ceux qui n'ont pas la chance de se rendre au Parc un petit aperçu de ce qu'est un vrai stade même si, soyons honnête, on est encore loin de la folie des années 90 et 2000 !