Matuidi sauve Paris

par Dave  -  19 Avril 2017, 22:06  -  #PSG, #Ligue 1

Matuidi sauve Paris

Ah, ce qu'on l'a raillé Blaise Matuidi depuis le début de la saison. Son déchet technique, ses courses dans le vide, ses placements hasardeux, ses vendanges tardives... Ajoutons y le feuilleton de son début de saison, avec le "partira-partira pas" et ses difficultés à être à 100% tout le temps, sans compter son installation par Emery, durant un temps, sur un côté devant... Bref, Matuidi s'en est pris plein la tronche cette année, alors que, présent au club depuis 6 ans, il n'a jamais le moindre signe de reniement du Paris St Germain ! 

 

Alors quand tu vois que c'est Blaise qui offrira peut être le titre à Paris, pour peu que Monaco fasse les deux faux pas qu'on espère et il y a là un beau retour de manivelle !

 

Pourtant, avant d'arriver là, à la 93e minute, Paris aura montré ses deux visages : ultra dominateur en premier mi-temps, même si le score de 2-0 est quelque peu décevant (Cavani puis, déjà Matuidi), aux vues des occasions créées et du fait que Metz n'a quasiment pas joué, puis accumulant les erreurs en 2e, avec ces deux buts encaissés (et marqués par deux remplaçants entrés en seconde période).

 

En fait, la pression est vraiment ce que doivent apprendre à tenir les joueurs ! Car comment peux-tu justifier le fait de se faire rattraper à 2-2 quand tu domines à ce point ?

 

Heureusement, et comme à Lille, le PSG a vite compris que pour rester dans la course au titre, il fallait se bouger le cul et le doublé de Matuidi a montré que renoncer n'est pas parisien (sauf au Camp Nou, mais je continue à penser que ce match reste irrationnel et qu'on ne reverra jamais cela). En gagnant 3-2 dans la douleur un match qui aurait dû être bien facile, le PSG envoie un signal fort. Car après tout, quand Monaco galère à Dijon ou Angers, tout le monde trouve cela formidable, pourquoi ne pas en dire autant de Paris ?

 

Le titre est loin d'être acquis. Il reste 5 matchs et autant de victoire à prendre, tout en espérant que Monaco se prenne deux fois les pieds dans le tapis.

 

Mais au moins, personne ne pourra dire qu'on a renoncé ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :