La MCN fait exploser Metz !

par Dave  -  9 Septembre 2017, 21:35  -  #PSG, #Ligue 1

La MCN fait exploser Metz !

Débarrassons nous tout de suite d'une polémique. Oui, il y a rouge lors de la faute sur MBappe : tacle par derrière sur un attaquant qui file au but, sans aucune maîtrise et avec la ferme intention d'empêcher le joueur d'avancer ! Même Joël Quiniou, qui n'est pas un rigolo en matière d'arbitrage le dit.

 

Dont acte.

 

Débarrassons nous aussi tout de suite d'un coup de gueule : Alphonse dans les cages, ça va encore durer longtemps ? Hier, Aerola a concédé son 7e but à l'extérieur sur le 7e tir cadré ! Et sa passe "décisive" à Rivière aurait pu coûter très cher ! Franchement, Trapp couche avec la femme d'Emery ou quoi ? Heureusement que devant, cela empile les buts, sinon, on serait vraiment mal !

 

Pour le reste, si Paris a eu un peu de mal à trouver la faille lors de la première mi-temps, malgré pas mal d'occasion, personne n'osera dire qu'on n'a pas une attaque de folie. Au premier but de Cavani (sur un caviar de Neymar) ont répondu MBappé (1er match avec Paris, 1er but !!) et Neymar (une frappe sèche et pleine de sang froid en dehors de la surface). Et comme Paris carbure, Cavani s'est offert un doublé avant que Lucas, plus que jamais Sub de luxe a enfoncé un 5e clou dans ce match spectaculaire !

 

Spectaculaire car si on compte les actions dangereuses (la tête de Cavani sur une passe de MBappé, les poteaux touchés 2 fois et les sauvetages du gardien japonais de Metz), il est clair que le score aurait être beaucoup plus lourd. La Ligue 1 made in PSG est redevenue un vrai festival, n'en déplaise aux pleureuses.

 

Alors lire ce matin, dans L'équipe que c'était un festival en trompe l'oeil (car bien sur pour ce torchon, sans l'expulsion injuste qu'a subie Metz, les Lorrains auraient forcément explosé Paris) montre à quel point que notre pays est un pays de rageux et de jaloux !

 

Qu'importe ! Ce soir, Paris est seul en tête avec 3 points d'avance sur Monaco qui a littéralement explosé à Nice 4-0. On en reparlera lundi, mais le départ du jeune prodige de Bondy va sans doute laisser quelques traces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :