Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

4-0 pour fêter un titre

4-0 pour fêter un titre

Il y a ceux qui banalisent un titre, ceux qui estiment que la saison est finie depuis le 6 mars dernier, ceux qui pensent que les joueurs devraient aller casser des cailloux dans un goulag quelconque...

 

Et ceux, dont je fais partie, qui pensent qu'un titre est un titre, qu'il ne se banalise pas, qu'il n'est en rien une chose normal, mais que c'est le travail fait tout au long de l'année qui l'a permis, notamment ces 14 victoires sur les 14 premières journées,  les 104 buts marqués, les 91 points (et il reste une journée), l'avance sur les concurrents  (sans oublier les 33 sur l'OM, soit l'équivalent de 11 journées !!).

 

En battant Dijon hier 4-0 (buts de Di Maria, Cavani et doublé de Mbappé), le PSG a offert un beau match ses supporters. Alors, oui, ce n'était "que" Dijon" en face. Mais si l'on met de côté cette délirante période où, privé de ses cadres, Paris est totalement passé à travers 5 journées de championnat (3 défaites, 2 nuls), hier, l'équipe a joué sérieusement, a respecté son adversaire, a rapidement mis les choses au clair (2 buts en moins de 5 minutes dès le coup d'envoi), comme elle l'avait fait jusqu'à ce fatidique retour des 1/8e de la C1.

 

Oui, Paris mérite ce titre. Pas parce qu'il a un gros budget, ou les meilleurs joueurs, mais parce qu'ils ont su travailler pour l'obtenir. Ceux qui ont la mémoire courte devrait se rappeler que sur les 14 victoires, toutes n'ont pas été "faciles", que le PSG s'est parfois trouvé mené avant de renverser la vapeur, que l'arbitrage n'a jamais aidé (les deux nuls contre Strasbourg et Bordeaux), que les blessures ont décimé l'équipe au moment du money time, que jouer sur 4 tableaux n'est simple pour personne.

 

En obtenant son 8e titre et en le fêtant hier,  Paris a montré que son ambition nationale, indispensable pour jouer l'Europe, était entière. Ceux qui banalisent ce titre, le disent "normal" ont tort.

 

Bien entendu, le PSG a plus d'atout que Lyon, Lille, St Etienne ou Marseille. Quand dans ton effectif, tu as un joueur de 20 ans qui a marqué 32 buts en ligue 1 cette année, il est évident que c'est un plus. Mais un match ne se gagne pas par sa simple feuille, mais par ce que l'on fait sur le terrain. Et même ainsi, un coup du sort, une erreur, une Var débile peut te faire chuter.

 

Gagner contre Dijon était une belle manière de clore la saison au Parc, en étant invaincu qui plus est, ainsi que rendre hommage à tous ceux qui aiment sincèrement Paris. 

 

Les autres, les donneurs de leçons, les haineux, les banalisateurs, ceux qui veulent vendre toute l'équipe et le staff peuvent continuer à cracher sur le club, ils ne gâcheront pas la fête.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article