Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Les Bleus disposent de la Bolivie, Mbappé blessé

Les Bleus disposent de la Bolivie, Mbappé blessé

Alors que la saison européenne vient de se terminer par la victoire (pas vraiment méritée selon moi, mais j'y reviendrais) de Liverpool en C1, les matchs internationaux commençaient avec en ligne de mire l'Euro 2020 et la Ligue des nations qui devait connaitre son épilogue en juin.

 

Mais hier, c'était un match amical que les Bleus avaient sur leur tablette, à Nantes, contre la Bolivie.  En s'imposant facilement 2-0, avec des buts de Lemar (dès la 5e minute)  et Griezmann, les champions du monde n'ont pas eu à trop forcer leur talent car l'adversaire n'avait pas grand chose à proposer si ce n'est son gardien, Lempe, qui a éviter aux siens de prendre une valise.

 

Difficile donc de tirer des conclusions d'un match sans véritable enjeu ! Pour cela, il faudra attendre la confrontation face à la Turquie lors des éliminatoires pour l'Euro. 

 

Par contre, le pépin sera venu de Mbappé, blessé peu avant la mi-temps. Mais gageons que cette blessure ne chagrine pas trop la presse, trop occupé à descendre le jeune parisien. Car même si son match n'a pas été extraordinaire, les commentaires délirants à son sujet montrent que l'on ne lui pardonnera rien. Depuis sa sortie médiatique, où il ne faisait que réclamer plus de visibilité au PSG et que ce dernier soit à la hauteur des ambitions affichées depuis l'arrivée de QSI, Mbappé fait l'objet de toutes les critiques possibles et inimaginables, sans compter sur cette volonté médiatique de l'envoyer loin de la L1 !

 

En clair, et sans sombrer dans la paranoïa, si Mbappé ne jouait pas à Paris, il ne recevrait pas la moitié des critiques dont il est l'objet. Mais nous sommes en France et en France, on déteste les clubs ambitieux et les locomotives !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article