Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Paris rechute à Rennes !

Paris rechute à Rennes !

Alors que Lyon atomisait un (très) faible Angers 6-0, que Monaco prenait une nouvelle claque face à Metz 3-0, que Lille perdait face à Amiens et que Marseille n'a toujours pas marqué, Paris a choisi le bon moment pour rechuter face à Rennes !

 

Sur les 6 derniers matchs à l'extérieur, le PSG n'en a gagné qu'un. Le constat est toujours identique : même en ouvrant le score, comme hier avec ce ballon perdu que Cavani a converti sans aucun état d'âme, Paris est incapable de se révolter et il a fallu attendre les dernières minutes pour qu'enfin, l'équipe fasse le siège du but de Rennes. Mais il était trop tard : sur leurs deux seules occasions cadrées, les Bretons étaient passés devant !

 

Sur le premier but, la défense est trop lâche au début du marquage, mais Aerola, lui est incapable de voir ce que tout le monde voit , à savoir que Niang va se retourner  et tirer. Résultat, il plonge trop tard et Rennes égalise quelques minutes avant la fin de la première mi-temps.

 

A la 48e , c'est encore pire : il ne réagit même pas quand Del Castillo saute pour placer sa tête. Alors oui, une fois de plus, la défense est à la rue mais justement, c'est là qu'on a besoin d'un vrai gardien, pas d'un type banal qui ne fait des clean sheets que lorsque cela a été solide devant lui.

 

Depuis le départ de Sirigu, Paris a un vrai souci avec ses gardiens. Trapp a été mis sur la touche pour quelques bourdes, mais au moins, il était rassurant la plupart du temps. Aerola bénéficie d'un statut intouchable totalement inexplicable ! Il nous fait perdre le championnat 2017 en décembre et la première place de la poule de C1 la même année, mais pas grave , il reste titulaire que cela soit  sous Emery ou Tuchel !

 

Hier, c'est encore lui qui nous coûte le match ! 

 

Alors, oui, l'animation était ridicule devant et c'est là qu'on se rend compte que Neymar créé le jeu et que sans lui... Alors oui, l'équipe joue encore à 2 à l'heure, seul Mbappé tentant d'accélérer, mais se retrouve trop souvent seul.

 

Oui, on manque un peu de réussite avec cette tête de Cavani sur le poteau (remarquez, Rennes a aussi touché le poteau). Mais au final, malgré la trêve, malgré l'arrivée de recrues, on se retrouve avec le PSG de la fin de saison dernière, incapable de se motiver, incapable d'accélérer le jeu, de faire autre chose que de la passe à dix. Et avec un déchet technique ahurissant : les joueurs de Paname ont perdu plus de ballons que ceux de Rennes ! Et dès qu'ils sont pris de vitesse, ils font faute. 

 

Bien entendu, ce n'est "que" le deuxième match, mais je me permets de rappeler qu'en 2016, on avait perdu "que" lors du 3e match contre Monaco. On connaît la suite. Hier, ce n'était que Rennes, mais ils avaient parfaitement compris ce qu'il fallait faire : jouer en contre et ne gaspiller aucune occasion. Comme en coupe de France (2 tirs, 2 buts), comme au trophée des champions (1 tir, 1 but).

 

Quand à Tuchel, ses compositions sont stéréotypées. Il s'obstine avec Marquinhos en milieu ce qui fait que le Brésilien est nulle part. D'où des trous dans la défense. Il attend la 70e minute pour lancer du sang neuf, alors que Draxler, fantomatique une fois de plus, aurait dû être remplacé à la mi-temps. A propos de Draxler, comment se fait-il que ce joueur excellent à son arrivée puisse avoir baissé à ce point ? Et il n'est pas le seul dans le cas. Meunier, hier, a été mauvais alors qu'on sait que son niveau est largement au dessus !

 

Ce qui est clair, c'est que pour s'éviter une nouvelle désillusion en C1 et même en championnat, il faut impérativement un vrai gardien, un arrière droit et un milieu qui tienne la route. Cela fait 3 ans qu'on le dit. Mais apparemment, personne au club n'en a conscience !

 

Dimanche prochain, il faudra redresser la barre contre Toulouse. Ca tombe bien : encore une équipe qui cadenasse et qui joue en contre. Espérons que le cas Neymar sera régler cette semaine, car il est évident que cette situation ne peut pas durer, qu'elle pèse sur une partie des joueurs. Ce qui est sûr, c'est que Léonardo a vu hier ce qui n'allait pas. Reste à voir s'il pourra vraiment trouver les hommes qu'ils nous faut. Il ne reste que 13 jours de mercato ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article