Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Le PSG retrouve le clean sheet face à Dijon.

Le PSG retrouve le clean sheet face à Dijon.

Après plusieurs matchs où le PSG encaissait 2,3 voire 4 buts (Amiens), il était temps de retrouver un score vierge pour l'adversaire. 

 

Car la semaine dernière, contre Bordeaux, on a tout de même assisté à un nouveau grand n'importe quoi. Si à l'ouverture de score des Girondins, Cavani a vite égalisé pour s'offrir son 200e but, le but gag  pris avant la mi-temps remettait tout le monde à 2-2 (Marquinhos avait redonné l'avantage quelques minutes avant) faisait vraiment tâche.

 

Et si le PSG reprenait le large avec à nouveau Marquinhos et Mbappé, se retrouver à 4-3 à 5 minutes de la fin faisait froid dans le dos. On aurait pu compter sur le 5-3 d'Icardi, mais la Var l'annulait pour un hors jeu passif de Mbappé.

 

Hier, après l'ouverture rapide du score par Sarabia, il aura fallu attendre plus de 70 minutes pour que le PSG fasse le break par Mbappé, puis Icardi et à nouveau Mbappé dans les arrêts de jeu. Entre temps, Cavani bouffait deux fois la feuille de match, permettant à certains de se gausser de lui sur les réseaux sociaux. Et s'il est que le matador en loupe beaucoup trop, il y  a vraiment trop de gens qui oublient ce qu'il a apporté au club depuis 7 ans.

 

En fait, hier, ce qui a changé la donne, c'est l'entrée conjointe de Paredes et Icardi, ainsi que le fait que Mbappé joue sur un côté, et non en pointe. 

 

Du coup, il apparait logique que ce soit ce type de composition qui soit mise en avant contre Lyon (demie finale de coupe de France) et surtout Dortmund. Neymar sera revenu (il était suspendu après son rouge honteux, due à ses protestations suites aux énièmes tentatives adversaires de lui casser les pattes) et Tuchel devra éviter des expérimentations. Reconduire le 11 de fin de match d'hier afin d'avoir des automatismes serait donc une bonne idée.

 

Reste à voir s'il va - enfin - écouter la voix de la raison.

 

En attendait, Paris garde ses 13 points d'avance sur Marseille et se dirige tranquillement vers son 9e titre de champion de France.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article