Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Oui, ce PSG a du mental !!

Oui, ce PSG a du mental !!

Salut à tous ! De retour après des mois d'absence dus à l'arrêt des compétitions et au fait que commenter des finales de coupe, certes gagnées, mais avec si peu de jeu ne me disait strictement rien.

 

Mais hier, quel match !! Entre les ratés incroyables de Neymar, compensés par le fait que pendant 60 minutes il a fait le jeu quasiment seul, le but encaissé à la 27e minute et la remontada de Marquinhos et Eric Choupo Motting, on en a vu de toutes les couleurs !!

 

Sur le papier, le match n'était pas équilibré entre le champion de France en titre et une équipe italienne qui a créé la surprise depuis le début de la saison. Mais on le sait, dans le football, la logique n'est pas toujours respectée. Et hier, on a bien cru que l'Atalanta allait nous faire un parcours à la Ajax ou Monaco (2017). Car les Italiens n'étaient pas intimidés, aidés il est vrai par les ratés de Neymar et la difficulté qu'a le club à faire le jeu sans Verratti. Ajoutons y l'absence de Mbappé et on avait tous les ingrédients d'une désillusion à venir. Une de plus. Une de trop.

 

Et puis, petit à petit, dès que Tuchel a (enfin) fait des changements, on a senti le vent tourner : Bergame avait plus de mal, Paris se procurait à nouveau de réelles occasions et à la 90eme minute, la délivrance !! Sur une passe de Neymar, Marquinhos arrachait la prolongation et assommait Bergame ! On entrevoyait un scénario à la Chelsea 2015. Mais c'était sans compter sans ce diable de Choupo Motting. L'attaquant camerounais, dont on aime tant se moquer et qui ne devait sa présence sur le terrain qu'au refus de Cavani de prolonger de deux mois, a profité d'une passe lumineuse de Mbappé pour clore le débat et propulser le PSG en demi-finale ! Un scénario incroyable qui permet de retrouver  ce stade de la compétition 25 ans après (23 ans si l'on compte 97 et la demie finale de C2).

 

Fin du match : Bergame tombe de haut après avoir cru écrire l'histoire. Paris met fin à une malédiction de 7 années sans passer les quarts en C1 et se projette désormais sur le prochain match, face à Leipzig ou l'Atletico. Dans les deux cas, un nouveau chapitre à écrire , un chapitre que l'on espère moins stressant que celui d'hier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article