Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Paris commence la LDC par un nul ? Et alors ?

Paris commence la LDC par un nul ? Et alors ?

Il fut un temps où , quand une équipe française prenait un point à l'extérieur, on disait que c'était un bon point. 

D'ailleurs en cette semaine européenne, pour la première fois depuis des lustres, aucune des 6 équipes françaises engagées en coupe n'a perdu. Lyon et Monaco ont même battu leur adversaire . 10 points sur 18, c'est assez rare pour être souligné.

 

Mais ce qui nous intéresse, c'est le PSG. Donc Paris a ramené un point de Bruges. Un bon point ? Oui, diront les pragmatiques. Non, diront les autres.

 

Soyons franc, ce match nul est décevant d'un point de vue de supporter exigeant. Il l'est moins si on se dit que, à l'instar de Manchester United, on aurait pu perdre ce match sans Navas. Mais il l'est encore plus si on regarde la composition de l'équipe avec le trio Messi-Neymar-Mbappé aligné.

 

Par contre, d'un point de vue comptable, on peut dire qu'on ramène un point de l'extérieur. C'est peu pour se consoler, mais c'est déjà cela.

 

Maintenant, si on se rappelle que Bruges est sensé être l'équipe la plus faible de notre groupe, c'est décevant.

 

Si on se rappelle que Paris a ouvert la marque sur une passe sublime de Mbappé à Herrera avant de se faire égaliser sur une grossière erreur défensive, c'est décevant.

 

Mais surtout, si on n'oublie pas que le gardien de Bruges a dévié par miracle un tir puissant de Mbappé servi par Messi, et que ce même Messi a tiré sur la barre alors que le score était encore de 1-0, on ne peut que regretter ce manque de réussite.

 

Maintenant, faut-il tout jeter comme le font pas mal de "supporter" à grand coup de "Le PSG était nul" ou "Poche, dehors" ou "Neymar, sert à quoi" voire "Hakimi était où ce soir" ?

 

Non, évidemment. 

 

D'abord parce c'était la première fois que cette équipe et ce trio était aligné et qu'il y a encore peu d'automatisme. Ensuite, parce que le milieu de terrain reste notre grosse faiblesse et dès que Verratti n'est pas là, on part avec un handicap. Enfin, parce qu'en face, il y avait une équipe qui voulait jouer et non pas être un agneau sacrificiel. Ceux qui crachent sur Paris sont souvent les mêmes qui voyaient une victoire facile.

 

Et c'est là qu'on atteint le très pénible. Aux vues de ce match, ces mêmes voient déjà Paris ne pas sortir des poules, oubliant que les deux années précédentes, on a mal commencé notre campagne. Cette culture de l'instant n'a absolument aucun sens mais elle est prégnante partout, tout dans le temps : sur les réseaux sociaux mais aussi et surtout dans la presse. Ainsi, on nous bassine en disant que Messi a fait plus de passe à Neymar qu'à Mbappé. La belle affaire ! Et d'un les deux joueurs ont joué trois ans ensemble à Barcelone et ont gagné une LDC ensemble. Et que que de deux, croyez vous vraiment que ces joueurs calculent leur nombre de passe ?

 

Ceux qui parlent d'humiliation devrait justement regarder à Barcelone qui s'en prend 3 à domicile contre le Bayern. Là, les supporters du Barça peuvent s'inquiéter.

 

Ici, on va peut être attendre un peu, non ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article