Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

Victoire à St Etienne mais perte de Neymar.

Victoire à St Etienne mais perte de Neymar.

Paris a donc continué sur sa lancée hier en allant s'imposer à Geoffroy Guichard lors de la 15e journée de Ligue 1. Le club parisien compte désormais 40 points, 12 d'avance sur son dauphin. Mais tout n'a pas été simple et ce match va, hélas, laisser des traces.

 

4 jours après sa défaite à Manchester City, il fallait évidemment réagir en Ligue 1, même si la confortable avance autorise quelques erreurs. Et surtout, les rumeurs autour de la venue de Zidane et du départ de Pochettino ont pollué le climat autour de cette rencontre.

 

Avec la première titularisation de Ramos, on se demandait comment aller jouer ce PSG , surtout  que l'hécatombe au milieu n'autorisait aucune fantaisie. Et c'est bien Paris qui a pris le match en main, marquant très rapidement avec un but de Neymar. Hélas, la Var le donnait HJ (léger, mais bon, c'est la règle) et annulait donc cette ouverture de score précoce. Et à la 22e minute, c'est St Etienne qui marquait, sur une faute de main de Donnarruma. Là aussi, le joueur était légèrement HJ, mais la Var estimait que non. 

 

Cette ouverture piquait forcément les joueurs,  mais , comme souvent , le gardien des Verts était en feu, réussissant tous ses face à face, notamment contre Mbappé qui, hier, manquait singulièrement de réalisme. Autre constante, le laxisme de l'arbitrage dans les 40 premières minutes qui ne sanctionnait les tacles de boucher sur Neymar et Di Maria que par des jaunes. On le sait , ceci aura des répercutions importantes pour la suite.

 

Si Mbappé manquait de précision devant le but, sa vitesse de contre obligeait Kolodziejcjzak à faire une grosse faute sur lui. Et comme la règle du dernier défenseur ne s'impose plus , le défenseur prenait logiquement un rouge. Alors, oui, cela peut être sévère, mais d'un autre côté, l'arbitre aurait fait le job dès le départ et en excluant Boudebouz au minimum, on aurait eu un match moins brutal.

 

Sur le coup franc qui suivait, Messi dosait parfaitement sa balle pour la tête de Marquinhos qui égalisait juste avant la rentrée au vestiaire ! Une égalisation méritée car St Etienne ne tenait plus que par les performances de son gardien.

 

La deuxième mi-temps allait donc se jouer à 11 contre 10, mais Paris a eu bien du mal à trouver la faille. La défense verte tenait bon, et il faudra attendre une nouvelle passe décisive de Messi pour Di Maria pour qu'enfin le PSG prenne l'avantage. Et quelques minutes plus tard, 3e passe décisive de l'Argentin, à nouveau pour Marquinhos permettait donc la victoire 3-1 !

 

Alors, oui, on peut encore critiquer certains choix du coach (2 changements en tout et pour tout), se dire que la blessure de Neymar aurait pu être évitée si les joueurs étaient un mieux protégés dans notre championnat ou que Paris doit plier ce match bien avant.

 

Mais c'est oublier que les équipes adverses ne sont pas des victimes expiatoires, qu'elles se battent avec leurs armes et qu'un gardien qui fait des arrêts décisifs, on était bien content de l'avoir eu contre le Barça ou le Bayern au printemps dernier.

 

Et c'est oublier aussi que le match de Ramos fut excellent, rugueux parfois mais sans carton ! On sent le compétiteur , le professionnel et on ne peut que regretter qu'il n'ait pu être là lors de cette première partie de saison.

 

Quand à Neymar, l'absence serait de 6 semaines. Une bonne nouvelle si elle se confirme, car on aura besoin de toutes nos forces vives pour aborder le printemps européen qui sera forcément compliqué en raison de notre 2e place.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article