Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

10 titres pour l'éternité !

10 titres pour l'éternité !

L'histoire retiendra que, au terme d'une saison que l'on qualifiera de surréaliste dans le jeu, c'est Lionel Messi qui a offert le 10e titre au PSG d'une frappe surpuissante et limpide contre une équipe de Lens clairement venu chercher le nul. Et qui l'a d'ailleurs obtenu en profitant d'une baisse de vigilance en toute fin de match d'ailleurs.

 

Mais l'essentiel est ailleurs. Qu'un joueur, 7 fois ballons d'or , choisissant de finir sa carrière européenne à Paris offre le titre n'est en soit pas banal. Personnellement, je vois cela comme le symbole d'une saison qui laissera un goût amer , que cela soit cette élimination lunaire en C1, cette défaite aux tirs au but en coupe de France, ce hold up lillois au trophée des champions (rappel  : 1 tir, 1 but pour le LOSC contre une flopée de tentatives ratées chez nous) et des matchs de ligue 1 souvent sans saveur, parfois gagnés à l'arraché dans les dernières secondes et des défaites franchement tristes, comme cette claque reçue à Monaco 3-0.

 

Cependant, ce qui restera c'est bien que ce 23 avril, Paris est devenu le deuxième club à aligner 10 titres de champions de France, égalant St Etienne. En fait, cela aurait dû être le cas depuis 2020, mais rappelons qu'en 1993, les dirigeants parisiens avaient refusé de  récupérer le titre enlevé aux tricheurs marseillais pour des raisons que je ne m'explique toujours pas.

 

10 titres pour un club qui a 51 ans, ce n'est pas rien. Les cyniques et les jaloux arguent que 8 ont été acquis depuis l'arrivée des Qataris , que le club n'a pas d'histoire avant eux et tatati et tatata. C'est évidemment faux puisque le PSG a obtenu son premier titre (une coupe de France) 21 ans après sa création, a obtenu sa coupe d'Europe, une C2 (dans un contexte bien plus relevé que la fameuse Conférence League que les Marseillais ont décidé de la voir supérieure à la C1) en 1996, avec au passage, le premier entraineur français à en gagner une avec un club français.

 

Oui, le Qatar a boosté Paris. Oui, on doit évidemment exiger de l'équipe qu'elle fasse mieux sur tous les tableaux , que le mental ne s'évapore pas en 10 minutes. On se doit d'avoir un coach qui sache s'adapter à toutes les compétitions et qui ne fasse pas un grand n'importe quoi niveau changement. On l'a encore vu hier : la sortie d'Hakimi a permis à Lens, pourtant réduit à 10, de trouver des espaces sur le côté et donc d'égaliser. Mais on ne va pas en vouloir aux Lensois : ils ont besoin de points dans cette course à l'Europe.

 

Concernant le Cup qui a quitté le stade à la 75e minute pour aller le fêter dehors, je n'ai pas vraiment d'opinion , même si je trouve cela dommage. On critique les joueurs qui banaliseraient le titre, mais agir comme ils le font depuis l'élimination contre Madrid m'interroge. Je pensais naïvement qu'on soutenait surtout une équipe dans la défaite. Je pensais aussi que le Cup estimait que la C1 n'est pas tout, et que la L1 doit être considérée comme un trophée sérieux. Les sifflets et insultes m'avaient insupportés lors du match contre Bordeaux et voir le stade se vider ainsi n'est pas vraiment une belle image. 

 

Mais on me rétorque que je me contente de peu, que c'est normal, qu'il faut envoyer un message.

 

C'est leur opinion et pas la mienne. Chacun est libre de ses choix, y compris en matière de supporterisme.

 

Mon opinion est qu'un 10e titre, même acquis ainsi - on ne va pas se mentir, la saison n'a pas été à la hauteur de nos espérances - il ne faut pas le banaliser ou le galvauder. Les joueurs, eux, étaient heureux et je pense que la vraie fête aura lieu lors de la dernière journée.

 

En attendant, j'espère toujours que le club mettra l'étoile sur le maillot.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article