Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Footballvitammodicam.over-blog.com

Le football, c'est la vie à petite échelle....

On tire le Bayern ? et alors !

On tire le Bayern ? et alors !

Alors heureux de titrer encore un gros en huitième de finale ? La dernière fois qu’on a eu droit à un tirage sympa, c’était en 2014, avec Leverkussen. Depuis on a eu droit à Chelsea (2 fois), le Real (2 fois), le Barça (2 fois), Liverpool et Dortmund. Qu’on soit premier ou 2e de la poule , on se tape toujours un gros.

 

Bon, maintenant que c’est dit, analysons plus froidement la situation.

 

Dans un premier temps, cette 2e place, c’est bête à dire, mais on ne la doit qu’à nous même. Pour rester premier, il suffisait juste de prendre qu’un but au Parc contre Haïfa ou mieux encore de battre Benfica sur au moins l’un des matchs. Le pénalty stupide concédé par Verratti ou les occasions manquées ont pesé très lourd.

 

Mais c’est comme ça, on doit faire avec même si on peut se poser des questions sur le fait que Haïfa ait totalement lâché l’affaire sur sa pelouse face aux Portugais ! Passer de 3-1 à 6-1 en moins de 15 minutes, on a émis des soupçons pour moins que cela. A noter que c’est la première fois que le nombre de but à l’extérieur est utilisé pour départager deux équipes. Le PSG ? Toujours dans les premières européennes.

 

On peut aussi dire que l’équipe israélienne n’a que modérément apprécié les banderoles « Soutien à la Palestine » lors du match au Parc et s’est trouvé un superbe moyen de se venger. Qu’on soit clair : pour moi, la politique n’a rien à faire dans un stade et j’avais trouvé tout aussi con les sifflets envers Hakimi lors du match aller.

 

Bref, on est 2e, on a tiré le Bayern, on devra se déplacer au retour et , coïncidence, on jouera le 14 février et le 8 mars. Comme en 2017 !

 

Cela dit, est-ce que le Bayern est si heureux de nous avoir tiré. Ils font 18 sur 18 dans un groupe où ils étaient opposés à Barcelone pour se taper , au final, une équipe avec une attaque Mbappé/Neymar/Messi, une équipe qui les a sorti en 2021 avec un collectif moins flamboyant, bref pas certains qu’on ait sabré le champagne du côte de Munich.

 

Soyons honnête ! Oui, pour gagner la C1, il faut battre tout le monde et patati patata ! Mais c’est bien plus simple si on ne se tape pas des gros dès le 1/8e de finale.

 

De toutes façons, ce 1/8e c’est dans 3 mois. Entre temps, il y aura eu une coupe du monde, une reprise de championnat fin décembre, le début de la coupe de France. Bref, la vérité de ce 8 novembre ne sera pas celle du 14 février.

 

On peut tout de même regretter au moins un but encaissé dans cette phase de poules car, sans lui, on se tapait Bruges. Quoique Bruges nous avait bien cassé les pieds en 2021/22. Bref, on ne sait pas ce que demain sera. L’essentiel est de prendre les matchs comme ils viendront et se dire que Galtier ne refera pas les erreurs de Pochettino.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article