Deception madrilène

par Dave  -  28 Juillet 2013, 11:01  -  #PSG

J'écrivais hier que la victoire était la seule option pour le PSG face au Real Madrid, histoire de faire regretter à Ancelotti d'avoir déserté Paris et de montrer que l'on pouvait rivaliser avec les plus grands. Je suis donc évidemment très déçu ce matin, d'autant plus déçu qu'il y avait de la place pour le gagner ce match !!

 

Bien sûr, des joueurs comme Zlatan ou Silva n'ont repris l'entraînement que récemment et les automatismes ne sont pas là. Bien sûr, Blanc n'a l'équipe en main que depuis quelques semaines et doit encore se familiariser avec elle. C'est d'ailleurs un regret supplémentaire car  si Carlo n'avait pas fait sa diva et était resté, Paris aurait battu Madrid. 

 

Ce qui est rageant aussi, c'est le manque de réalisme de Lavezzi. Ce n'est hélas pas la première fois, rappelez vous les matchs contre Barcelone. Bien sûr, ce n'est qu'un match amical, mais c'est justement ce type de match qui permet de jauger une équipe. Et hier, on a pu voir qu'il y a encore un écart important entre une très grande équipe et une équipe en devenir. Comme par exemple sur les coups de pieds arrêtés. Le Real était nettement plus précis. Il y a un gros travail à faire là.

 

Il y a des raisons de se réjouir cependant. Madrid n'a gagné que 1-0 (très beau but de Benzema) et la défense a tout de même bien tenu la barraque, Sirigu étant incontestablement bien meilleur que Douchez. Lucas a eu aussi une balle d'égalisation au bout du pied, Ibra a pas mal joué, même s'il n'a pas encore son niveau habituel. Quand à Sirigu, rien à dire !! Ce fut hier le meilleur parisien avec des arrêts totalement fous. Il ne peut pas grand chose sur le but, hélas ! Enfin, sur l'ensemble du match, on a quand même assisté à du très haut niveau.

 

 Et puis perdre contre Madrid n'est pas une tare. La marge de progression est là, il faut désormais que Blanc intègre bien Cavani au dispositif offensif.

 

Le prochain rendez vous de Paris est le trophée des Champions, contre Bordeaux. Là aussi, la victoire est impérative afin de bien commencer la saison. Ensuite, il faudra engranger le maximum de point lors des 10 premières journées afin d'apréhender de manière sereine la ligue des Champions.

 

Bref, les espoirs sont immenses, le travail qui attend le PSG aussi !