Le jour de gloire de la capitale

par Dave  -  13 Mai 2013, 14:45

Paris est donc champion, au terme d’une saison âpre, difficile et tendue. Si la presse parlait d’un club qui allait « écraser la Ligue 1 » en août dernier, notamment avec l’arrivée de Zlatan et Silva et d’un titre qui serait « facile à décrocher », il n’en a rien été. Car Paris a souvent galéré contre les « petites » équipes comme le montrent les 5 défaites, dont 3 contre Reims, Sochaux ou Rennes (les deux autres contre St Etienne et Nice ont été également très décevantes).

 

Mais Paris a su garder la tête froide, à l’image d’Ancelotti qui avait pourtant passé un très mauvais mois de novembre ! Et c’est finalement en C1 que Paris a le plus brillé, terminant premier de son groupe de poule et se hissant jusqu’en quart de finale. Et c’est Barcelone qui l’a éliminé, mais à la suite de deux matchs nuls !! C’est simple, sur ces 10 matchs de C1, Paris n’a connu qu’une défaite 1-0 face à Porto !

 

Si l’on peut aussi être déçu par les éliminations aux tirs au but en coupe nationale, face à Saint Etienne et Evian, là aussi, Paris aura fait un meilleur parcours que l’an dernier. Et surtout sorti deux fois le rival marseillais de ces coupes. D’ailleurs, la balance penche clairement en faveur de Paris lors de ces « classico » : 4 matchs, 1 nul, 3 victoires de Paname et 5 buts d’Ibra sur les 8 !

 

Le sacre avait été retardé la semaine dernière après cette incroyable contre-performance face à Valenciennes et marqué par l’expulsion injuste de Thiago Silva. L’on avait aussi parlé toute la semaine d’une possible défaite de Marseille face à Toulouse qui aurait sacré Paris avant de jouer Lyon.

 

Mais il était écrit que Paris irait chercher seul son sacre, face à Lyon justement, l’ogre incontesté et incontestable de la Ligue 1 des années 2000 ! Et c’est  donc sans l’aide du meilleur ennemi de la capitale que Paris obtient son 3e titre de champion, le 1er depuis 19 ans ! Une éternité ! Et paradoxe, si Paris se réjouit, Marseille jubile aussi. La défaite de Lyon lui offre la 2e place qualificative en C1 ! Ex-eaquo à Noël, le trio de tête (mais qui peut encore changer, Nice, Lille et Sainté restant en embuscade) s’est donc détaché.

 

L’artisan de ce sacre est évidemment Ibrahimovic ! 27 buts, 6 passes décisives ! Il est impliqué dans 54% des buts parisiens en Ligue 1. C’est plus que Messi, à quelques centièmes près. Et certains de ces buts sont d’anthologie !! Qui peut oublier son coup de pied version Kung Fu contre Marseille ? Ou ce but contre Bordeaux où, après avoir dormi durant 42 minutes, il efface quasiment toute l’équipe adverse pour fusiller le gardien adverse ?

 

Alors oui, il râle, il proteste, il prend des cartons idiots, mais il a la gagne et a logiquement haussé le niveau du championnat !!

 

N’oublions pas Ancelotti. Le technicien italien avait échoué de peu l’an dernier, à 3 points de Montpellier. S’il a senti le vent du boulet en novembre, il n’a rien laissé paraître et a répondu à tous les objectifs :le championnat, le quart de la C1 !

 

Quant aux joueurs, ils ont tous eu leur part dans le triomphe. Menez qui offre le titre et qui a sans doute oublié ses bouderies, Matuidi, l’homme aux 3 poumons et qui redonne espoir au parc contre Barcelone, Sirigu qui a battu le record d’invincibilité de Bernard Lama, T.Silva, le défenseur le plus propre du monde, Alex, le tank, Sakho et Jallet qui ont su hisser leur niveau pour gagner leur place dans l’équipe, Pastore même qui savait s’imposer quand il le fallait, marquant peu de buts mais des buts importants, Gameiro, le remplaçant de luxe. Et David Beckham, la légende qui a choisi de tirer sa révérence à Paris, même si on espère toujours le voir l’an prochain !

 

Paris a donc réussi sa saison, il lui reste deux matchs pour la parfaire et finir à 83 points. Finir en beauté ! et tout remettre sur le tapis à partir d’août 2013 ! Car on le sait, dans le football, le triomphe est éphémère. Mais il est tellement bon.