Que de regrets (air connu)

par Dave  -  2 Mars 2015, 06:41  -  #Ligue 1, #PSG

Que de regrets (air connu)

Quand on écrira l'histoire de cette saison et que Paris n'est pas champion, alors on pourra revenir sur ce Monaco-PSG ! 

A l'image de plusieurs autres matchs de cette année (Chelsea, Lyon par 2 fois, Monaco à l'aller, Montpellier, Bastia, Caen...) , Paris a outrageusement dominé, mais s'est montré incapable de concrétiser la moindre de ses 12 (douze !!) occasions.

 

En face, à part les 10 premières minutes, le néant total ! Monaco n'a même pas tenté de jouer ! Une défense à 11 à domicile ! Pour une équipe qui vient d'infliger un camouflet à Arsenal, c'est plus que limite.

 

Mais au delà du refus des coéquipiers de Toulalan (qui était ravi d'avoir pu prendre un point, confirmant son esprit de gagne petit), c'est surtout l'incroyable déchet devant le but monégasque qu'il faut blâmer. Paris a tiré 12 fois, mais n'a cadré que 2 fois, directement dans les gants de Subasic ! Privés d'Ibrahimovic, Cavani et Lavezzi n'ont pas su, une fois de plus hélas, se mettre en valeur et tuer le match.

 

Car soyons honnête, ce type de match, Paris doit le gagner par 3 voire 4-0 sans problème. Or, depuis le début de cette saison, c'est tout le contraire. Qu'une grosse équipe soit accrochée par une équipe défensive, cela existe dans tous les championnats (on l'a vu la semaine dernière avec Barcelone battu 1-0 par Malaga). Mais que cela se répète une douzaine de fois dans la saison, il y a de quoi se poser de sérieuses questions.

 

Encore des regrets donc, car Lyon reste toujours premier et il n'est pas dit qu'ils offriront encore une chance sur un plateau à Paris en perdans la semaine prochaine.

 

Encore des regrets car ce championnat qui devrait être plié depuis longtemps (Paris a perdu 15 points après avoir ouvert le score ! On devrait donc être à 68, soit 14 de plus que Lyon) et le PSG uniquement concentré sur le match contre Chelsea !

 

Mais avant cela, il faudra battre Monaco en coupe de France. Et pas aux tirs au but si possible, puis ne pas se laisser pieger par Lens au Parc.

 

En attendant, la seule bonne nouvelle de la soirée est qu'on reste à la 2e place.

 

On se contentera de cela... pour le moment !